2e armée (Japon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2e armée
第2軍
Image illustrative de l’article 2e armée (Japon)
Troupes japonaises à la bataille du Cha-Ho durant la guerre russo-japonaise.

Création
Dissolution
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Type Infanterie
Rôle Corps d'armée
Surnom Vigoureux (勢, Ikioi)
Guerres Première guerre sino-japonaise
Guerre russo-japonaise
Seconde guerre sino-japonaise
Seconde Guerre mondiale

La 2e armée (第2軍, Dai-ni gun?) est une unité de l'armée impériale japonaise qui fut créée et dissoute à quatre reprises différentes durant son histoire.

Histoire[modifier | modifier le code]

La 2e armée est initialement créée durant la première guerre sino-japonaise du au sous le commandement du général Ōyama Iwao. Elle participe à toutes les batailles importantes de ce conflit et est dissoute après la victoire finale.

Elle est recréée pour la guerre russo-japonaise du au sous le commandement du général Oku Yasukata. Elle participe à la plupart des batailles importantes du conflit, comme la bataille de Nanshan, la bataille de Te-li-Ssu, la bataille de Tashihchiao, la bataille de Liaoyang, la bataille du Cha-Ho, la bataille de Sandepu et la bataille de Mukden. Elle est de nouveau dissoute après la victoire finale.

La 2e armée est recréée une troisième fois le sous le commandement de l'armée régionale japonaise de Chine du Nord comme force de soutien des forces japonaises en Chine après l'incident du pont Marco Polo durant la seconde guerre sino-japonaise. Elle participe à la bataille de Pékin-Tianjin (en), l'opération de la voie ferrée Tianjin-Pukou, la bataille de Xuzhou et la bataille de Taierzhuang, avant d'être démobilisée le .

Elle est recréée le sous le commandement de la 1re armée régionale au Mandchoukouo. Elle est transférée à la 2e armée régionale le . Vers la fin de la guerre, le , elle est transférée au groupe d'armées expéditionnaire japonais du Sud et basée aux Célèbes.

Commandement[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Maréchal Ōyama Iwao
X dissoute
2 Général Oku Yasukata
X dissoute
3 Général Toshizō Nishio
4 Général Naruhiko Higashikuni
x dissoute
5 Lieutenant-général Yoshio Kozuki
6 Lieutenant-général Ichiro Shichida
7 Lieutenant-général Fusataro Teshima

Chef d'état-major[modifier | modifier le code]

Nom De À
2 Colonel Inoue Hikaru
X dissoute
2 Major-général Ochiai Toyosaburo
3 Major-général Ōsako Naomichi
X dissoute
4 Major-général Yorimichi Suzuki
5 Lieutenant-général Kazumoto Machijiri
6 Major-général Shigenari Aoki
X dissoute
7 Major-général Goro Isoya
8 Major-général Ichimaro Horike
9 Major-général Shikao Fujitsuka
10 Major-général Yuki Fukabori
11 Major-général Shintaro Imada
12 Major-général Minetaro Yoshida

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Jowett, The Japanese Army 1931-45 (Volume 2, 1942-45), Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-354-3)
  • Victor Madej, Japanese Armed Forces Order of Battle, 1937-1945, Game Publishing Company,
  • Daniel Marston, The Pacific War Companion: From Pearl Harbor to Hiroshima, Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-882-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]