Îles Miyako

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miyako.
Situation des îles dans la préfecture d'Okinawa
Composition des îles Miyako

Les îles Miyako (宮古列島, Miyako rettō?, littéralement « chaine d'îles Miyako ») ou archipel Miyako (宮古諸島, Miyako shotō?) sont un groupe d'îles au sud-ouest du Japon, faisant partie de l'archipel Sakishima, avec les îles Yaeyama à l'ouest et les îles Senkaku plus au nord, et donc des îles Ryūkyū. Cet archipel est situé entre Okinawa Hontō, la grande île de l'archipel d'Okinawa, et l'île de Taïwan.

En septembre 2016, des avions militaires chinois ont empruntés le couloir aérien international de Miyako.

Géographie[modifier | modifier le code]

Yaeyama comporte huit îles habitées :

  • Miyako-jima (宮古島?) : 159,26 km²[1],
  • entourée par Ikema-jima (池間島?, 2,83 km²) et Ōgami-jima (大神島?, 0,24 km²) au nord, Kurima-jima (来間島?, se lit aussi Kurema, 2,84 km²) au sud[1],
  • à l'ouest on trouve accolées Irabu-jima (伊良部島?, 29,08 km²) et Shimoji-shima (en) (下地島?, 9,54 km²)[1],
  • et plus à l'ouest Tarama-jima (多良間島?, 19,75 km²) et Minna-jima (水納島?, 2,15 km²)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un tsunami important s'est produit en 1771[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Les îles Miyako forment la sous-préfecture de Miyako (宮古支庁, Miyako shichō?) dans la préfecture d'Okinawa. La sous-préfecture est divisée en deux entités :

  • Flag of Miyakojima, Okinawa.png La ville de Miyakojima (宮古島市, Miyakojima-shi?), répartie sur les îles Miyako-jima, Ikema-jima, Ōgami-jima, Kurima-jima, Irabu-jima et Shimoji-shima : 54 720 habitants en 2012[1].
  • Flag of Tarama, Okinawa.png Le district de Miyako (宮古郡, Miyako-gun?), composé de l'unique village de Tarama (多良間村, Tarama-son?), sur les îles Tarama-jima et Minna-jima : plus de 1 303 habitants en 2012[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Le dialecte local s'appelle le miyako, et fait partie des langues ryukyu.

L'espèce de cheval miyako est originaire de ces îles.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :