Îles Maria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Île Maria, Maria (Îles Actéon) ou Maria (Tuamotu).
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Polynésie française
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Polynésie française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Îles Maria
Nororotu (ty)
Photo satellite de la NASA
Photo satellite de la NASA
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles Australes
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 21° 48′ 38″ S 154° 42′ 27″ O / -21.810519, -154.7073656
Superficie 1,3 km2
Nombre d'îles 4
Géologie Atoll
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
District Îles Australes
Commune Rimatara
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte 1824
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Îles Maria
Îles Maria

Géolocalisation sur la carte : Îles Australes

(Voir situation sur carte : Îles Australes)
Îles Maria
Îles Maria
Atolls de France

Les îles Maria est un atoll situé dans la partie la plus occidentale de l'archipel des Australes en Polynésie française. Elles sont administrativement rattachées à la commune de Rimatara.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le groupe des îles Maria est situé à 215 km au nord-ouest de Rimatara, l'île la plus proche, et à 700 km au sud-ouest de Tahiti.

L'atoll, d'une superficie totale de 1,3 km2 de terres émergées, est composé de quatre petits motu distincts avec de petites forêts assez denses[1]. Elles sont séparés par un lagon très peu profond communiquant avec l'océan – bien que dépourvu de passe – et abritent de nombreuses espèces d'oiseaux[2].

Les îles sont inhabitées.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'atoll tient son nom du baleinier Maria qui découvrit les îles en 1824[2]. Il était alors dirigé par le capitaine George Washington Gardner originaire de Nantucket[3].

Inhabitées, les îles ont cependant déjà été le site d'un bagne[4]. La seule activité contemporaine pratiquée est très occasionnellement la récolte du coprah[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tubuai tropical moist forests (OC0116) », World Wildlife Fund (consulté le 6 septembre 2007)
  2. a, b et c (en) Hilary Rodgers, Tony Wheeler, Jean-Bernard Carillet, « Tahiti & French Polynesia », Lonely Planet,‎ (ISBN 1740592298)
  3. (en) John Dunmore(1992); Who's Who in Pacific Navigation, Melbourne University Press, (ISBN 0-522-84488-X), p. 114-115.
  4. (en) « UN Systemwide Earthwatch Site », United Nations Environment Programme (consulté le 6 septembre 2007)