Île Ernst Thälmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île Ernst Thälmann
Cayo Ernesto Thaelmann (es)
Géographie
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Archipel Grandes Antilles
Localisation Mer des Caraïbes (océan Atlantique)
Coordonnées 22° 02′ 00″ N, 81° 24′ 00″ O
Superficie 7,5 km2
Point culminant non nommé (45 m)
Géologie Île continentale
Administration
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-5

Géolocalisation sur la carte : Cuba

(Voir situation sur carte : Cuba)
Île Ernst Thälmann
Île Ernst Thälmann
Îles à Cuba

L’île Ernst Thälmann est une île cubaine, de 500 m de large sur 15 km de long, autrefois dénommée Cayo Blanco del Sur. Elle est dans la municipalité du Marais de Zapata et situé dans la baie des Cochons.

Historique[modifier | modifier le code]

Berlin-Est, 19 juin 1972 : après avoir signé le communiqué, Fidel Castro (à gauche) montre à Erich Honecker (au centre) une carte de Cuba sur laquelle une île porte le nom d'Ernst Thälmann, et dont la partie sud est appelée plage RDA.

Elle a été renommée par le décret présidentiel cubain 3676/72 en 1972 Cayo Ernesto Thaelmann ou île Ernst Thälmann et offerte symboliquement à la République démocratique allemande, en échange de droits de marché du sucre en Europe lors d'une visite d'état de Fidel Castro en RDA le 19 juin 1972. Toutefois, cette île n'a pas été mentionnée dans le contrat de réunification de l'Allemagne et les autorités cubaines et allemandes ont déclaré début 2001 lorsque des médias ont posé la question que le renommage symbolique n'a aucune pertinence juridique[1],[2] en tant que transfert, donation ou transfert au niveau du droit international[3].

Ernst Thälmann (1886-1944) était un dirigeant du Parti communiste d'Allemagne, arrêté dès 1933, déporté et assassiné à la fin de la guerre. Il est par la suite devenu un des héros de l'ex-Allemagne de l'Est.

La plage du sud de l'île a été rebaptisée Playa RDA (Plage de la RDA) et, en août 1973, à l'occasion du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants, l'ambassadeur de l'Allemagne de l'Est à Cuba a érigé un buste d'Ernst Thälmann[4].

En 1975, le chanteur de schlager Frank Schöbel (en) et Aurora Lacasa (en) y ont enregistré une chanson pour la télévision qui s'est depuis perdu[4],[1].

En 1998, l'île a été sévèrement touchée par l'ouragan Mitch, le buste de Thälmann a été renversé et n'a pas été remplacé depuis[4].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Comme l'Île Ernst Thälmann est une ancienne possession est-allemande, Kevin Baugh, Président de la République de Molossia, s'en sert comme prétexte pour justifier que sa micronation serait en guerre avec la République démocratique allemande depuis le 2 novembre 1983[5]. Le , Molossia et le Vikesland y ont mené une expédition[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Kersten Schüssl, « „Brüder, zur Sonne, zur Freiheit!“ », sur http://www.taz.de/, (consulté le 25 septembre 2017).
  2. (de) « Schenkte Castro den Deutschen eine Karibikinsel? », sur Spiegel, (consulté le 25 septembre 2017).
  3. (de) Kai Müller, « Die Karibikinsel des Arbeiterführers », sur Stern, (consulté le 25 septembre 2017).
  4. a, b et c (en) « A Tiny Island off Cuba May be the Last Surviving Bit of East Germany », sur http://bigthink.com/, (consulté le 25 septembre 2017).
  5. a et b Kevin Baugh, « The War With East Germany », sur molossia.org (consulté le 8 mai 2017)
  6. Wheatcityfilms, « Thallmann Island, Vikesland/Molossia naval mission. », (consulté le 8 mai 2017)