Írma Kolássi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Írma Kolássi

Naissance
Drapeau de la Grèce Athènes, Grèce
Décès (à 93 ans)
Activité principale Artiste lyrique
Mezzo-soprano
Style
Formation Conservatoire d'Athènes
Élèves Maria Callas, Néna Venetsánou

Répertoire

  • Ravel, Groupe des Six, Prokofiev, Chausson, mélodies françaises.

Írma Kolássi (grec moderne : Ίρμα Κολάση) est une cantatrice grecque, née le et morte le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le , à Athènes, dans une famille de musiciens, elle vit à Paris jusqu’à l’âge de huit ans, puis retourne à Athènes. Après avoir reçu des leçons de piano de sa grand-mère, elle entre au conservatoire d’Athènes, dont elle sort, à 14 ans, avec un Premier prix. En 1938, elle va suivre des cours à l’Académie Sainte-Cécile de Rome, où elle est reçue aux concours de piano et de chant. Elle choisit finalement le chant, mais la Seconde Guerre mondiale l'oblige à retourner en Grèce, où elle devient chef de chant à l’opéra d’Athènes. Pendant cette époque, elle est également professeur au conservatoire d’Athènes et y fait répéter une jeune soprano, Maria Kaloyeropoulou qui ne porte pas encore le nom de Maria Callas. Après s’être installée en France en 1949, elle se fait remarquer grâce notamment à ses interprétations des mélodies de Fauré, Debussy et Ravel, ainsi que du Groupe des Six.

Elle met fin à sa carrière de chanteuse en 1970 pour se consacrer à l’enseignement, à la Schola Cantorum et au Conservatoire européen de musique[2].

Elle meurt à Paris le .

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]