Étienne Chevalier (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étienne Chevalier (homonymie).
Étienne Chevalier
Atelier Chevalier.jpg

L'atelier Chevalier aux Beaux-Arts d'Alger en 1955

Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation

Étienne Chevalier est un peintre français né à Paris le , mort à Veyrac (Haute-Vienne) en 1982.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Henry, et son grand-père étaient des peintres de renom.

En 1921, Henry Chevalier est nommé professeur de dessin au Grand Lycée d'Alger (aujourd'hui lycée Émir-Abdelkader). Étienne va étudier à l'École des beaux-arts d'Alger sous la direction de Léon Cauvy. À 19 ans, il est sélectionné pour le prix Fénéon.

De 1931 à 1935, il séjourne à Paris où il fréquente l'Académie scandinave et reçoit des leçons de Gromaire.

En 1937, le Gouvernement Général de l'Algérie attribue au peintre la bourse de séjour à la Casa de Velazquez. Mais en raison de la guerre civile qui sévit en Espagne, il se réfugie à Florence où il étudie la fresque et travaille de façon toute personnelle sur des thèmes religieux. La guerre va interrompre son séjour en Italie.

De retour à Alger, Chevalier qui habite une villa mauresque sur les hauteurs, à El Biar, peint le Sahel algérois. Les natures mortes occupent également une grande place dans son œuvre.

De 1944 à 1946, peintre des armées, il se rend dans le Sud tunisien et de nouveau à Florence. Puis il partage sa vie entre son Poitou d'origine et son pays d'adoption l'Algérie où il est professeur de dessin à l' école des beaux-arts d'Alger jusqu'en 1964.

Prix et expositions[modifier | modifier le code]

  • 1937, exposition universelle, diorama des hauts plateaux : Ksar de Boghari.
  • 1940, grand prix artistique de l'Algérie

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres principales conservées au musée national des beaux-arts d'Alger : Neige à El-Biar, Villas du Sahel, Baie d'Alger vue des Tagarins, Amirauté d'Alger.