Éric Debarbieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Debarbieux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinction

Éric Debarbieux, né le à Roubaix, France, est un pédagogue français.

Il est connu pour ses travaux sur la violence à l'école et ses réflexions pédagogiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éric François Patrick Debarbieux est né le 9 février 1953 à Roubaix dans le département du Nord. Il a fait ses études au Lycée Gambetta de Tourcoing et a obtenu un doctorat de philosophie à l'Université Pierre-Mendès-France - Grenoble II.

Il est marié avec Catherine Blaya-Debarbieux[1], maître de conférences puis professeure en sciences de l'éducation, qui a dirigé l'Observatoire Européen de la Violence Scolaire puis l'Observatoire International, avec laquelle il a eu une fille, Marie, le 30 août 2001.

Il est décoré de la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports, ainsi que de la légion d'honneur [1].

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1973 à 1978, Éric Debarbieux a été éducateur spécialisé à Tourcoing puis, de 1978 à 1991, instituteur spécialisé en institut médico-pédagogique puis en section d'éducation spéciale.

Il a été Maître de Conférences à l'université Bordeaux II-Victor Segalen de 1991 à 1998 puis Professeur à partir de 1998.

Éric Debarbieux est Directeur de l'Observatoire international de la violence à l'école depuis 2004 ; il est également Directeur de la recherche et de l'évaluation de l'Unesco au Brésil depuis la même année. Il a été Président du comité scientifique de quatre conférences mondiales sur la violence à l'école (Paris, 2001 ; Québec, 2003 ; Bordeaux, 2006 ; Lisbonne, 2008).

Il a été nommé président du conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'école, qui se sont déroulés les 7 et 8 avril 2010 à la Sorbonne, par le Ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel.

Il a été Délégué ministériel à la prévention de la violence scolaire. Cette délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences scolaires a été installée en novembre 2012 par Vincent Peillon, alors ministre de l'Éducation Nationale. Il est également directeur de l'Observatoire Européen de la Violence Scolaire et membre de l'American Society of Criminology.

Travaux[modifier | modifier le code]

Dans un rapport du 27 avril 2011 intitulé « Prévention du harcèlement à l'école », il formule plusieurs préconisations dans la lutte contre le cyberharcèlement. Il a organisé les États généraux de la sécurité à l’école ainsi que les Assises nationales contre le harcèlement à l’école. Il fait partie du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes en tant que « chercheur et expert dont les travaux portent sur l'égalité entre les femmes et les hommes ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Violence dans la classe (1990) ;
  • La Violence en milieu scolaire : état des lieux (1996) ;
  • La Violence en milieu scolaire : le désordre des choses (1999) ;
  • L'oppression quotidienne : enquête sur une délinquance des mineurs (2003) ;
  • Violences à l'école : un défi mondial (2006) ;
  • Les Dix commandements contre la violence à l'école (2008).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maryline Baumard, « Eric Debarbieux et la violence scolaire, le sujet d'une vie », Le Monde,‎ (lire en ligne)