Équipe de Nouvelle-Zélande de basket-ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : Nouvelle-Zélande Équipe de Nouvelle-Zélande
Écusson de l' Équipe de Nouvelle-Zélande
Généralités
Zone FIBA FIBA Océanie
Couleurs Noir et blanc
Surnom Tall Blacks
Classement FIBA en stagnation 38e (26 février 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Nouvelle-Zélande Paul Henare

Rencontres officielles historiques
Dernier match
Drapeau : Nouvelle-Zélande 71 - 76 Drapeau : Lituanie Lituanie
Palmarès
Jeux olympiques 10e (2004)
Coupe du monde 4e (2002)
Championnat d’Océanie Médaille d'or, Océanie (1999, 2001, 2009)
Jeux du Commonwealth Médaille d'argent (2006)

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Basketball current event.svg
Pour la compétition en cours voir :
Coupe du monde de basket-ball masculin 2014

L'équipe de Nouvelle-Zélande de basket-ball est la sélection des meilleurs joueurs néo-zélandais de basket-ball. Elle est placée sous l'égide de la Fédération néo-zélandaise de basket-ball ("Basketball New Zealand") et membre de la FIBA depuis 1951.

Historique[modifier | modifier le code]

Les Tall Blacks ont participé aux Jeux olympiques de Sydney où ils finissent à la 11e place avec un bilan de 1 victoire pour 5 défaites, victoire obtenue face à l'Angola dans le match pour la 11e place.

En 2001, ils battent l'Australie deux manches à une lors du championnat d'Océanie, se qualifiant pour le championnat du monde d'Indianapolis 2002. Ils finissent 4e de ce championnat du monde en battant notamment Porto Rico en quart de finale avant d'être successivement vaincus par la Serbie-et-Monténégro et l'Allemagne. Le capitaine de la sélection, Pero Cameron, est alors le seul joueur n'appartenant pas à la NBA à être sélectionné dans l'équipe type du tournoi.

Les Tall Blacks se qualifient également pour les Jeux olympiques Athènes 2004, et finissent avec le même bilan de 1 victoire pour 5 défaites en perdant face à l'Australie dans le match pour la 9e place. Ils avaient pourtant créé la sensation le 7e jour en battant le champion du monde en titre, la Serbie-et-Monténégro, sur le score de 90 à 87.

Depuis 2015, Peak Sport est l'équipementier.

Tall Blacks[modifier | modifier le code]

Les Tall Blacks (Tall : grand ; Blacks : noirs) est le surnom de l'équipe nationale, choisi pour rappeler le nom de l'équipe nationale de rugby à XV les All Blacks. Pour des raisons de partenariat, le nom de la chaîne de restauration Burger King est souvent accolée au surnom, on parle ainsi désormais des Burger King Tall Blacks.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours aux Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

Parcours aux Championnats d'Océanie des Nations[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Équipe actuelle[modifier | modifier le code]

Effectif lors de la Coupe du monde de la FIBA 2019.

Numéro Joueur Poste Naissance Taille Club 2018-2019
0 Tai Webster 1/2 1,93 m Drapeau : Turquie Galatasaray SK
3 Finn Delany 3/4 2,00 m Drapeau : Serbie KK FMP
5 Shea Ili 1 1,84 m Drapeau : Nouvelle-Zélande Wellington Saints
6 Jarrod Kenny 1/2 1,88 m Drapeau : Australie Cairns Taipans
9 Corey Webster 2/1 1,89 m Drapeau : Nouvelle-Zélande New Zealand Breakers
10 Thomas Abercrombie 3 1,98 m Drapeau : Nouvelle-Zélande Wellington Saints
14 Robert Loe 5 2,11 m Drapeau : Nouvelle-Zélande New Zealand Breakers
16 Tohi Smith-Milner 4 2,06 m Drapeau : Australie Melbourne United
20 Jordan Ngatai 3 1,96 m Drapeau : Nouvelle-Zélande New Zealand Breakers
25 Ethan Rusbatch 2/3 1,96 m Drapeau : Nouvelle-Zélande Hawkes Bay Hawks
35 Alex Pledger 5 2,15 m Drapeau : Australie Melbourne United
42 Isaac Fotu 4 2,03 m Drapeau : Allemagne Ratiopharm Ulm

Joueurs marquants[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ranking Men after Olympic Games: Tournament for Men (2016) », sur www.fiba.com, (consulté le 21 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]