Émile Dubuisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubuisson.
Émile Dubuisson
Lille hotel de ville.jpg
Hôtel de ville, Lille.
Fonction
Professeur
École des beaux-arts de Lille
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Émile Paul Désiré DubuissonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Art déco, renaissance flamande
Maîtres
Distinctions
Œuvres principales

Émile Paul Désiré Dubuisson est un architecte français né à Lille le 2 mai 1873 et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Émile Dubuisson est le fils de l'architecte Adolphe Dubuisson (1839-1920), il est le père de l'architecte Jean Dubuisson, le grand-père du designer Sylvain Dubuisson et l'arrière-grand-père de l'architecte Thomas Dubuisson (né en 1974)[1].

Il commence ses études à l'école des beaux-arts de Lille et travaille dans l'atelier d'Émile Vandenbergh avant de partir étudier à Paris.

Élève de Julien Guadet à l'école nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Émile Dubuisson obtient son diplôme d'architecte du gouvernement en 1901. Émile Dubuisson intègre le corps enseignant de l’École régionale d'architecture de Lille en 1905 lors de sa création. De 1905 à 1935, il est professeur d'art décoratif à l'école des beaux-arts de Lille et professeur d'architecture à l'École régionale d'architecture de Lille. De 1940 à 1942, il prend la direction de l'école des beaux-arts de Lille.

Il est également membre de la loge maçonnique La lumière du Nord, comme Albert Baert et Roger Salengro à la même époque.

La famille Dubuisson, Émile et ses deux soeurs, aura un grand rayonnement artistique régional à partir de 1910[2].

Très actif dans le cadre de la reconstruction au sortir de la Première Guerre mondiale, il construit notamment des piscines municipales, des maisons particulières et des établissements de bains dans la région lilloise. Il est également chargé du plan d'aménagement et d'extension de Lille par Gustave Delory en 1921, sa grande œuvre est l'hôtel de ville de Lille (1924-1932), qui comporte le plus haut beffroi d'Europe du Nord.

Il rejoint son père à la Société des architectes du Nord dès son retour à Lille après ses études.

Réalisations notables[modifier | modifier le code]

  • 1911 : Bains-douches Vauban, 27, avenue de l'Architecte-Louis-Cordonnier[3], angle rue de la Digue[4].
  • 1924-1932 : hôtel de ville de Lille[5]  Inscrit MH[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Dubuisson sur pss.
  2. Élise Guillerm, « Le rayonnement artistique d’une famille dans le Nord : les Dubuisson, artistes et architectes en interaction à Lille, à la Belle Époque et dans l’entre-deux-guerres », Revue du Nord,‎ , p. 839 - 853 (lire en ligne)
  3. « Base PSS »
  4. Campus de Lille de l'IESEG au 3, rue de la Digue en 2019.
  5. « base PSS »
  6. Notice no PA59000078, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :