Christina Bruce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant écossais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité écossaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christian Bruce.
Christina Bruce
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Frères
Robert Ier d'Écosse
Nigel de Brus (en)
Alexander de Brus (en)
Édouard Bruce
Thomas de Brus (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Isabelle Bruce (en)
Mary Bruce (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Christian (ou Christina) de Brus (c. 1278 - 1356/1357) est une sœur de Robert Ier d'Écosse, roi d'Écosse. On suppose que la fratrie est née au château de Turnberry (en) à Carrick de Margaret de Carrick, et son mari, Robert de Brus, jure uxoris comte de Carrick[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a épousé Gartnait (en), fils de Donald, comte de Mar (mort en 1305), puis Christopher Seton (en) (mort en 1307) et, troisièmement, Andrew Murray de Bothwell[2].

En 1335, pendant la Seconde guerre d'indépendance écossaise (en), Christina Bruce commande la garnison du Château de Kildrummy et le défend avec succès contre les forces pro-Bailleul menées par David III Strathbogie. Ces troupes sont finalement défaites par son mari, Andrew Murray de Bothwell, à la bataille de Culblean.

Après la rébellion, elle est capturée et envoyée dans un couvent.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Christina Bruce épouse donc :

1) Gartnait (en)

2) Christopher Seton (en)

3) en 1326 Andrew Murray de Bothwell[3] dont:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée sur The peerage.com.
  2. Michael Brown « The Wars of Scotland 1214-1371 », The New Edinburgh History of Scotland Volume IV, Edinburgh 2011
  3. Jean de Fordun: volume II, livre XIII, chapitre XII p. 287