Scone (Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Écosse
Cet article est une ébauche concernant l’Écosse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scone.
Scone
en écossais : Scuin
Scone Palace
Scone Palace
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Écosse Écosse
Région Perth and Kinross
Code postal PH2
Indicatif 01738
Démographie
Population 4 430 hab.
Géographie
Coordonnées 56° 25′ 12″ nord, 3° 24′ 07″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Écosse

Voir sur la carte administrative d'Écosse
City locator 14.svg
Scone

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Scone

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Scone

Scone (en écossais : Sgàin ; en moyen irlandais : Scoine) est un village d'Écosse, dans la région de Perth and Kinross. Son nom est prononcé « scoune ».

À Scone se trouvait la Pierre du destin, dite aussi Pierre de Scone, sur laquelle les rois d'Écosse étaient couronnés. La pierre fut emmenée comme butin de guerre à Westminster par le roi Édouard Ier d'Angleterre en 1296.

Mais les rois écossais continuèrent à se faire couronner à Scone, jusqu'à Charles II, en 1651.

Au début du XIIe siècle, Alexandre Ier d'Écosse construisit à Scone une abbaye pour y conserver la Pierre du destin. L'endroit servit aussi de résidence royale. Un village médiéval, Old Scone, se développa peu à peu autour de l'abbaye.

Mais au XIXe siècle, l'ensemble fut rasé par le comte de Mansfield pour construire le château actuel. Et un nouveau village — New Scone — fut construit en 1805, à deux kilomètres à l'ouest de l'ancien. Il comprend de nos jours 4 000 habitants et fait partie de la banlieue de Perth.

La Pierre du destin a été rétrocédée à l'Écosse le . Elle est désormais exposée au château d'Édimbourg.