Élections parlementaires écossaises de 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2003 Drapeau : Écosse 2011 Suivant
Élections parlementaires écossaises de 2007
Les 129 sièges du Parlement écossais
3 mai 2007
Type  élections parlementaires
  
51,8 % Green Arrow Up.svg 4,9 %
Alex Salmond (crop).JPG
Parti national – Alex Salmond
Voix 633 401 Green Arrow Up.svg 58,5 %
  
31,0 %
Sièges obtenus 47 Green Arrow Up.svg 20
Jack McConnell.jpg
Parti travailliste – Jack McConnell
Voix 595 415 Green Arrow Up.svg 6,1 %
  
29,2 %
Sièges obtenus 46 Red Arrow Down.svg 4
AnnabelGoldieMSP20110510.JPG
Parti conservateur – Annabel Goldie (en)
Voix 284 005 Red Arrow Down.svg 4,4 %
  
13,9 %
Sièges obtenus 17 Red Arrow Down.svg 1
Nicol Stephen.jpg
Libéraux-démocrates – Nicol Stephen (en)
Voix 230 671 Green Arrow Up.svg 2,2 %
  
11,3 %
Sièges obtenus 16 Red Arrow Down.svg 1
Carte
Député élu dans chaque circonscription
Députés élus dans les régions
Composition du parlement après l'élection
Diagramme
  •      Parti national
  •      Parti travailliste
  •      Parti conservateur
  •      Libéraux-démocrates
  •      Parti vert
  •      sans étiquette
Premier ministre d'Écosse
Sortant
Élu

Les élections parlementaires écossaises de 2007 représentent les troisièmes élections générales pour le Parlement écossais depuis sa recréation en 1999. Le vote s'est déroulé le jeudi , deux jours après le tricentenaire de l'Acte d'union qui unifia l'Écosse et l'Angleterre en 1707.

Il fut particulièrement remarqué à cause des sondages favorables dont avaient bénéficié, dans les mois précédents, le Parti national écossais (Scottish National Party) et le projet d'indépendance qui représente un aspect central de son programme. Les élections locales écossaises ont eu lieu le même jour. Après des problèmes importants avec le système de vote électronique, on dévoila la victoire du Parti national écossais, avec un siège de plus que le Parti travailliste.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les membres du Parlement écossais sont élus lors d'un scrutin mixte. 73 députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour et 56 autres sont élus au niveau de huit régions au scrutin proportionnel plurinominal. Les mandats obtenus au scrutin uninominal par les partis sont imputés à leurs mandats obtenus au scrutin proportionnel, afin d'assurer une représentation équilibrée à la fois des régions écossaises et à la fois des différentes forces politiques.

Contexte[modifier | modifier le code]

Jack McConnell, en tant que Premier ministre, s'est engagé dans l'élection avec une mince majorité de 5 sièges constituée d'une coalition de députés du Parti travailliste et du parti des Démocrates libéraux. Les questions majeures de la campagne furent la santé, l'éducation, la réforme de la "council tax", le système de retraite, l'Union et l'indépendance, et l'accroissement des pouvoirs du Parlement écossais. Certains partis ont aussi suggéré de faire passer de 16 à 18 ans l'âge limite pour quitter l'école, et d'augmenter également l'âge minimal pour acheter du tabac.

Résultats[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires écossaises de 2007
Partis Circonscriptions
(Scrutin majoritaire)
Régional
(Scrutin proportionnel)
Total des sièges
Votes  % +/− sièges +/− Votes  % +/− sièges +/− Total +/−  %
Parti national écossais 664 227 32,9 +9,1 21 +12 633 401 31,0 +10,2 26 +8 47 +20 37,0
Parti travailliste 648 374 32,2 -2,5 37 −9 595 415 29,2 -0,1 9 +5 46 -4 36,2
Parti conservateur 334 743 16,6 0 4 +1 284 005 13,9 -1,6 13 -2 17 -1 13,4
Libéraux-démocrates 326 232 16,2 +0,9 11 -2 230 671 11,3 -0,5 5 +1 16 -1 12,6
Parti vert écossais 2 971 0,2 +0,2 0 - 82 584 4,0 -2,8 2 -5 2 -5 1,6
Solidarité 31 066 1,5 0 -2 0 -2
Parti socialiste écossais 12 731 0,6 0 -4 0 -4
SSCU
Total 2 016 978 51,8 +2,5 73 56 129

Au matin du 4 mai, les résultats des élections étaient toujours paralysés par les problèmes majeurs connus par le nouveau système de vote électronique. On confirma enfin en après-midi que le Parti national écossais était le gagnant de l'élection avec un seul siège d'avance. La commission électorale s'est engagé à faire enquête sur les 100 000 bulletins rejetés.

Les commentateurs prévoient que le Parti national écossais devra composer avec les Démocrates libéraux s'il veut former une coalition. Cela pose problème pour les Nationalistes, puisque les Démocrates libéraux ont affirmé ne pas avoir l'intention d'appuyer leur projet d'indépendance et, par conséquent, la législation nécessaire pour enclencher un processus référendaire. On entrevoit aussi une alliance avec les Verts, qui est, comme le PNE, un parti progressiste et indépendantiste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]