Église Saint-Christophe de Benquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Église de Saint-Christau)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Christophe.

Église de Saint-Christau
Image illustrative de l’article Église Saint-Christophe de Benquet
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Paroisse Saint-Martin-du-Marsan
Diocèse d'Aire et Dax
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux 1563
Style dominant Architecture romane
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Ville Benquet
Coordonnées 43° 49′ 06″ nord, 0° 30′ 13″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Landes

(Voir situation sur carte : Landes)
Église de Saint-Christau

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église de Saint-Christau

L'église Saint-Christophe de Benquet, communément appelée église de Saint-Christau, est l'une des deux églises de la commune de Benquet[1], dans le département français des Landes. Elle est une étape sur la voie Limousine du chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Présentation[modifier | modifier le code]

L’église actuelle du quartier de Saint-Christau, édifiée au XIIIe siècle[2], remplacerait une église primitive de l'époque mérovingienne. Elle a été rebâtie en 1563 après son saccage et le massacre d’habitants en 1562 par une bande armée huguenote de Montgomery [3]. Elle est dédiée à saint Christophe et constitue le berceau du village de Benquet.

En 1878, de très importantes réparations sont effectuées et le cimetière est restauré. Une reproduction de la grotte de Massabielle de Lourdes est construite. Une fête marque ces transformations. De 1884 à 1895, diverses réparations, restaurations et améliorations (vitraux, Christ…) sont réalisées. En 1907, la première messe dominicale est supprimée. En 1927, un chemin de croix et une cloche de 125 kg sont mis en place[4]. L'autel en bois est constitué d'une partie de récupération de l'ancienne chaire de l'église Saint-Jean-Baptiste, démontée au début des années 1970. De nos jours, la messe n'est plus célébrée dans l'église de Saint-Christau, à l'exception de quelques mariages et obsèques.

L'église possède un clocher-mur typique des Landes[5], et le son de la petite cloche a la réputation d'écarter l'orage et la grêle. L'église est rattachée de nos jours au « relais paroissial » de Benquet, constitutif de la paroisse Saint-Martin-du-Marsan[6], créée le 8 septembre 1996, et qui regroupe sept villages[7].

Enclos[modifier | modifier le code]

On note dans l'enclos, deux sépultures voisines et semblables, chacune constituée d'un socle à marches de pierre surmonté d'un fût hexagonal, d'une colonne et d'un vase funéraire. L'une concerne Jean-Pierre Auguste Loustau (1797-1855), ancien maire de Benquet. Sur l'autre, la plus proche de l'église, on peut lire « Ici repose Bertrand Petit Loustau, ancien garde du corps de S.M. Louis XVI, décédé à Benquet le 26 janvier 1831 à l'âge de 73 ans. Priez pour lui »[8].

On note aussi la présence de la sépulture d'un chevalier, compagnon de Saint-Louis.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'autre église est l'église Saint-Jean-Baptiste de Benquet
  2. Yves Pabon, Bulletin municipal de Benquet n°74, année 2011
  3. Voir : Guerres de religions dans les Landes
  4. Yves Pabon, « Benquet et son histoire », bulletin municipal
  5. Voir la liste d'églises françaises à clocher-mur
  6. Dépendante du diocèse d'Aire et Dax
  7. Benquet, Bougue, Bretagne-de-Marsan, Haut-Mauco, Laglorieuse, Mazerolles, Saint-Perdon
  8. Bulletin communal de Benquet, n°71, année 2010, Yves Pabon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :