Église Sainte-Colombe de Chevilly-Larue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Sainte-Colombe
Image illustrative de l’article Église Sainte-Colombe de Chevilly-Larue
Présentation
Nom local Église Sainte-Colombe
Culte Catholique
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Créteil
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIIIe siècle
Style dominant roman
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1928)
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Ville Chevilly-Larue
Coordonnées 48° 46′ 16″ nord, 2° 21′ 15″ est
Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne
(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Église Sainte-Colombe
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Colombe

L'église Sainte-Colombe est une église catholique située à Chevilly-Larue, au 3, rue Jaume.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette église est citée pour la première fois en 829, propriété du chapitre Notre-Dame de Paris. Elle a fait l'objet de plusieurs campagnes de fouilles[1] en 1981, 1983-1984, 1985, 1987 et dans sa périphérie en 1995-1996, 1997 et 1998 qui ont permis la mise au jour du bas-côté sud de l'édifice, démoli au XIIIe-XIVe siècle[2] et de son ancien cimetière, en usage entre le IXe-XIe siècle et 1860[3],[2].

Elle est inscrite Monument historique depuis le [4].

Description[modifier | modifier le code]

Un premier édifice[5] édifié vers 550 est évoqué par l'évêque Inchade dans une charte datant de 829. Il aurait été détruit dans la deuxième partie du Xe siècle. L'église actuelle est le résultat de constructions successives depuis le XIe siècle avec des réfections jusqu'au XIXe siècle. Sa façade est de style roman cistercien, la nef comporte un portail lui aussi roman avec un linteau en bâtière. Le chœur et le clocher datent du XIIIe siècle. La charpente a remplacé un simple plafond au XVIIe siècle. Une restauration générale durant les années 1980 s'est accompagnée d'une campagne de fouilles archéologiques[2].

Curés[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laboratoire départemental d'archéologie, Mémoire pour le futur, Créteil, Conseil général, Département du Val-de-Marne, 2000 (1re éd. 1999), 263 p. (ISBN 2-913078-19-2), p. 106-107
  2. a b et c « Notice IA94000209, Base Mérimée, Ministère de la Culture », sur culture.gouv.fr, mis à jour le 27/07/2007 (consulté le 24 août 2016)
  3. Djillali Hadjouis, Philippe Huard, Anne-Aymée Lichon et Cécile Pittion, « La nécropole de l'église Sainte-Colombe de Chevilly-Larue (Val-de-Marne), population et état sanitaire du haut et bas Moyen Âge », Actes du colloque de Créteil, Revue archéologique d'Ile-de-France, supplément n°3,‎ , p. 241-249 (ISSN 2101-3608)
  4. Notice no PA00079865, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  5. Notice sur l'Observatoire du Patrimoine Religieux
  6. Abbé Paul Lieutier, Bourg-la-Reine, essai d'histoire locale, édition 1913, réédition 2003, p.252/306.p.
  7. Abbé Lieutier, op. cit., p.258.