Église Saint-Nicolas d'Ostdunkerque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Nicolas d'Ostdunkerque
Église Saint-Nicolas
Église Saint-Nicolas

L' église Saint-Nicolas du village côtier belge d'Ostdunkerque (en néerlandais : Oostduinkerke) a été construite en 1952 sur un projet de l'architecte Jean Gilson. Elle remplace l'ancienne église paroissiale, détruite au début de la seconde guerre mondiale. Elle se trouve entre Ostdunkerque-Village et Ostdunkerque-Bains.

Ancienne église[modifier | modifier le code]

La vieille église représentée sur un tableau d'Edgard Farasyn

L'église d'origine était plus à l'intérieur des terres, où se trouve actuellement le musée de la pêche. Lors de la construction du nouveau musée de la pêche en 2005, des restes de murs ont été découverts de la première église de pêcheurs romane, probablement construite vers 1200. Cette église de village d'origine a été endommagée à plusieurs reprises, notamment après la rupture de la digue en 1475 et lors des cinq pillages de 1566 à 1793, mais elle a toujours été restaurée. Bombardée, le 22 juin 1915, pendant la Première Guerre mondiale et pendant la Seconde Guerre mondiale, en mai 1940, elle fut complètement détruite par une bombe incendiaire.

Nouvelle église[modifier | modifier le code]

Gilson a imaginé une tour ouest de 38 mètres de haut, reliée à l’église par des centres commerciaux formant une cour. La statue du Christ de 13,5 mètres sur la tour de l'église Saint-Nicolas attire immédiatement l'attention. La statue pèse pas moins de quatre tonnes et est la plus grande statue en terre cuite jamais crée. Elle a été conçue, tout comme le crucifix de 3,5 mètres de haut au-dessus de l'autel, par l'artiste tchèque Arnost Gause.

Statue du Christ

Style[modifier | modifier le code]

Gilson a construit l'église dans un style moderne, inspiré du néogothique. L'église sur la zone de dunes du Witte Burg, entre le village et la mer, est construite avec des pierres jaunes régionales aux couleurs chaudes du sable. La tour de 38 m évoque, entre autres, les églises de polders flamands de Damme , Lissewege et Wulpen .

Intégration au milieu côtier[modifier | modifier le code]

La clôture du chœur est ornée de l'image de saint Nicolas. Le chemin de croix est représenté par des carreaux de céramique. Une image d'un pêcheur à cheval d'Ostdunkerque et d'un bateau à modélisation rappellent le fait que saint Nicolas est le saint patron des skippers et des pêcheurs. Outre l'église, le "Monument aux morts" d'Oscar Jespers, une variante de la Piéta, y est exposé depuis 2008.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :