Église Notre-Dame dou Mercadilh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Notre-Dame dou Mercadilh
Bazas ND dou Mercadilh.jpg
L'église faisant face à l'ouest (sept. 2011)
Présentation
Type
Destination actuelle
vestiges
Style
Construction
Religion
Propriétaire
personne privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Gironde
voir sur la carte de la Gironde
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Notre-Dame dou Mercadilh est une église catholique située dans la commune de Bazas, dans le département de la Gironde, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située rue Mercadilh, à proximité de la place de la Cathédrale.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée par Saint-Martial, l'église a été une première fois détruite en 853. Rebâtie par l'évêque Guimbaud, duc de Bazas, à la fin du Xe siècle, elle est de nouveau détruite puis rétablie dans sa forme actuelle au début du XIIIe siècle.

L'édifice est à nef unique, terminée par une abside polygonale. La voûte a dû être posée au XIVe ou XVe siècle. La charpente a été refaite au XVIIe ou XVIIIe siècle.

En 1577, elle est pillée par les protestants.

En 1793, elle est vendue comme bien national et dévastée. L'édifice est désaffecté depuis la Révolution. L'intérieur n'a rien conservé de ses dispositions d'origine.

L'édifice se trouve aujourd'hui à l'état de vestiges[2] et est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du [1] en totalité. Certains éléments des façades sont, de plus, classés depuis 1923.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église Notre-Dame dou Mercadilh », notice no PA00083132, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 3 septembre 2011.
  2. Certaines parties de l'édifice sont lotis et servent de logements d'habitation à ce jour (5 septembre 2011).