Édit de Rivoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire de l'Italie image illustrant une langue
image illustrant l’histoire de la Savoie image illustrant Nice
Cet article est une ébauche concernant l’histoire de l'Italie, une langue, l’histoire de la Savoie et Nice.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'édit de Rivoli est un édit signé le à Rivoli par Emmanuel-Philibert Ier, dit Tête de fer[1], duc de Savoie et prince de Piémont, relatif à l'usage de la langue dans les domaines de la Maison de Savoie.

Objet[modifier | modifier le code]

L'usage du latin est remplacé dans la rédaction des actes publics par le français dans les domaines à l'ouest des Alpes (Savoie) et dans la Vallée d'Aoste et par l'italien dans les domaines à l'est (Piémont) et au sud (comté de Nice) des Alpes[2],[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierpaolo Merlin, Emanuele Filiberto, Un principe fra il Piemonte e l’Europa, SEI, 1995
  • Carlo Moriondo, Testa di ferro, vita di Emanuele Filiberto di Savoia, Bompiani, Milan, 1981
  • Maria José di Savoia, Emanuele Filiberto, Milan, 1994.
  • Siva, Emanuele Filiberto, Rome, 1928.
  • Studi in onore di Emmanuele Filiberto.
  • Studi pubblicati dalla Università di Torino in onore di Emmanuele Filiberto.
  • Lo stato sabaudo al tempo di Emmanuele Filiberto. Turin, 1928.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierpaolo Merlin, Emanuele Filiberto, Un principe fra il Piemonte e l’Europa, SEI, 1995.
  2. cfr. Studi piemontesi, Volume 22, Centro studi piemontesi, 1993 - (Université du Michigan)
  3. Carlo Moriondo, Testa di ferro, vita di Emanuele Filiberto di Savoia, Bompiani, Milano, 1981.

Liens externes[modifier | modifier le code]