À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie
Auteur Hervé Guibert
Genre roman autobiographique
Pays d'origine France
Éditeur Gallimard
Date de parution 1990
Type de média Livre
Nombre de pages 265
ISBN 2-07-071890-5
Chronologie
Précédent L’Incognito Le Protocole compassionnel Suivant

À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie est un roman d’Hervé Guibert paru en 1990 chez Gallimard.

Sur le mode de l’autofiction, l’auteur raconte la maladie de son ami Muzil (Michel Foucault) et comment il découvre qu’il a le sida. Bill, un ami, lui annonce que Melvil Mockney (Jonas Salk, le découvreur du vaccin contre la poliomyélite) vient de trouver un remède. On peut reconnaître des personnalités de l’époque comme Isabelle Adjani sous le nom de Marine (en référence à la chanson « Pull marine » interprétée par cette dernière). Le style est sec et direct. On y reconnaît l’influence de Thomas Bernhard.

Ce récit fit scandale lors de sa sortie et révéla l’écrivain au grand public. Le Prix Colette lui fut attribué. Hervé Guibert passa notamment dans l’émission télévisée Apostrophes le , puis dans Ex-Libris le , pour la sortie du Le Protocole compassionnel. L'Homme au chapeau rouge (1992) vient compléter ces deux livres.

En 1994, À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie comptait environ 400 000 exemplaires vendus.

Commentaires[modifier | modifier le code]

La dégradation physique, la mort étaient déjà des thèmes présents dans les précédents ouvrages d’Hervé Guibert. Maître de l’autofiction, il jouait avec la notion de vérité dans l’écriture. L’irruption dans sa vie et celle de ses proches de la maladie mortelle bouleverse le rapport entre fiction et réalité de son œuvre. Il introduit dans son univers romanesque la révélation de son état, sa déchéance physique et l’approche de sa mort. Écrit et publié à l’époque où l’épidémie de sida faisait de très nombreuses victimes, en l’absence de traitement efficace, ce livre a eu un grand retentissement.

Liens externes[modifier | modifier le code]