Yehuda D. Nevo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yehuda D. Nevo né en 1932, décédé en 1992[1] est un archéologue israélien. Une de ses contributions est l'étude de centaines de grafittis dans le désert du Néguev[2]. Il y aurait notamment identifié des traces épigraphiques de Dhul Kifl et d'Îsâ[3].

Un de ses ouvrages majeurs est Crossroads to Islam, écrit avec son assistante Judith Koren. Ils y examinent l’hypothèse que l’Islam comme religion ne fit son apparition que sous l’impulsion tardive des premiers dirigeants arabes à la fin du VIIe siècle de l’ère chrétienne, au terme de trois étapes: abandon administratif par Byzance de la partie orientale de son empire (actuellement Liban, Israël, Jordanie et Syrie) ; émergence et développement d’un état arabe ; naissance d'une religion incorporant plusieurs influences dont le Judéo-christianisme[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. NEVO Yehuda D. (1932-1992)
  2. L’Islam des pierres : l’expression de la foi dans les graffiti arabes des premiers siècles
  3. Pourquoi le Coran utilise-t-il le nom de ‘Îsâ pour celui de Yasû utilisé par les chrétiens arabes depuis toujours?
  4. Master d'Arabe, deuxieme annee