Xarel-lo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xarel·lo
Xarel-lo
Caractéristiques phénologiques
Débourrement précoce
Floraison
Maturité tardive
Caractéristiques culturales
Productivité moyenne
Exigences culturales
Climatique méditerranéen chaud
Pédologique sols fertiles

Le xarel·lo B[1] ou xarello est un cépage blanc espagnol.

Origine[modifier | modifier le code]

Il provient du vignoble de Catalogne, plus précisément autour de Sant Sadurní d'Anoia. Il entre dans les assemblage des dénominations d'origine penedès et cava. En 1989, il occupait 8 879 hectares.

Homonymie[modifier | modifier le code]

Il peut porter de nombreux noms, pour partie liés à une façon différente de l'orthographier : cartoixa, cartuja, cartuxa, moll, pansa, pansa blanca, pansal, pansalat, pansalet, pansar, pensal, prensa branco, vinate, vinyater, xarell·lo, xarello et xarelo blanco[2]. En Catalan, on l'écrit xarel·lo, avec un point médian (punt volat). Prononciation : [ʃəˈɾɛɫːu] (API).

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ampélographie.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

Culturales[modifier | modifier le code]

Le xarello affectionne les terroirs fertiles, sinon son rendement moyen chute. Il a une production capricieuse, contrariée par sa sensibilité au gel et au mildiou de la vigne.

Technologiques[modifier | modifier le code]

Le vin de xarello est coloré, jaune or, puissant, riche en alcool et en acidité. Il peut se bonifier au vieillissement. Dans les vins tranquilles, il peut être commercialisé en vin de cépage, mais pour l'élaboration de cava, il est généralement assemblé au maccabeu et au parellada.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Code d'identification des cépages préconisé par le World Information and Early Warning System », Site vivc.de (Vitis International Variety Catalogue) (consulté le 2 mars 2011)
  2. « Xarello », Site vivc.de (Vitis International Variety Catalogue) (consulté le 2 mars 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ambrosi, Dettweiler-Münch, Rühl, Schmid et Schuman, Guide des cépages, 300 cépages et leurs vins, ULMER,‎ 1997, 320 p. (ISBN 2-84138-059-9), p. 272

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]