William Pène du Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Pène du Bois ( - ) est un écrivain et illustrateur franco-américain. Il est principalement connu pour son roman Les vingt-et-un ballons (The Twenty-One Balloons), publié en avril 1947. De 1953 à 1960, il travaille avec George Plimpton, éditeur artistique, pour The Paris Review.

Les vingt-et-un ballons raconte l'histoire d'un aéronaute de San Francisco qui entreprend un voyage autour du monde en montgolfière en 1883. Des mouettes percent son ballon et il chute dans les eaux de l'archipel du Krakatoa. Alors qu'il nage vers la côte, il aperçoit un village où vit une société secrète de 80 habitants qui s'enrichit en extrayant des diamants des mines du volcan. Lorsque le volcan explose le 27 août 1883, les 81 personnes s'entassent sur une plateforme accrochée à 20 montgolfières et survolent le monde, avant de sauter en parachute. Ce roman a obtenu la médaille Newbery en 1948

L'auteur meurt d'un accident vasculaire cérébral le à Nice, en France.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Great Geppy (1940)
  • The Twenty-One Balloons (1947)
  • Peter Graves (1950)
  • Bear Party (1951)
  • Squirrel Hotel (1952)
  • The Giant (1954)
  • Lion (1957)
  • Castles and Dragons (1958)
  • Otto at Sea (1958)
  • Otto in Texas (1959)
  • Otto In Africa (1961)
  • The Three Little Pigs (1962)
  • Elizabeth the Cow Ghost (1964)
  • The Alligator Case (1965)
  • The 3 Policemen, or, Young Bottsford of Farbe Island (1965)
  • Lazy Tommy Pumpkinhead (1966)
  • The Horse in the Camel Suit (1967)
  • Porko von Popbutton (1969)
  • Otto And The Magic Potatoes (1970):
  • Call Me Bandicoot (1970)
  • Bear Circus (1971)
  • The Forbidden Forest (1978)

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Les 21 Ballons, traduit de l'anglais par Michel Chrestien (Jacques Silberfeld), illustrations de l'auteur, Gallimard coll « La Bibliothèque blanche », 1968