Werner Aisslinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Werner Aisslinger, né en 1964 à Nördlingen en Bavière, est un designer mobilier allemand. Son travail constitue une approche artistique et expérimentale. Il est notamment célèbre pour son utilisation de matériaux inhabituels ou nouveaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1989, il travaille pour Ron Arad et Jasper Morrison à Londres puis pour Michele De Lucchi à Milan en 1991. En 1993, il est diplômé de l’université des arts de Berlin, il y enseignera le design un an plus tard[1]. Cette même année, il fonde son agence Studio Aisslinger, basée à Berlin.

En 1997, son fauteuil Juli est sélectionné par le Museum of Modern Art (MoMa) de New York pour sa collection permanente. Notons que ce fut la première fois depuis 1964 que le siège d’un créateur allemand intègre les collections du musée[2].

Il est professeur à l’université des arts et du design de Karlsruhe de 1998 jusqu’en 2005. En 2006, Werner Aisslinger devient superviseur de projet dans le Designlabor de Bremerhaven et depuis 2006 membre du jury et curateur de la fondation Raymond-Loewy ainsi que membre du jury du prix Lucky Strike Design[3]. Il a collaboré avec les marques Cappellini, Zanotta, Magis, Porro, Interlübke, Mercedes-Benz, Adidas, IC-Berlin, Marc'o Polo, Bombay Sapphire, FSB (Franz Schneider Brakel), Thonet, Flötotto, Berker et Hugo Boss.

Productions[modifier | modifier le code]

  • 1994 : étagère modulaire en bois Étagère sans fin pour Porro.
  • 1997 : fauteuil Juli pour Cappellini, réalisé en mousse de polyuréthane, un matériau issu de l'industrie automobile. Celui-ci peut faire penser[4] au Swan d'Arne Jacobsen à cause de sa forme en tulipe.
  • 2000 : chaise longue Soft pour Zanotta, sa collection de mobilier « Soft Cell » qui débute en 1999 est créée à partir d'un gel habituellement utilisé dans les blocs opératoires.
  • 2001 : commode modulable Plus Unit pour Magis.
  • 2002 : caisson à tiroirs Case et Rangement Cube pour Interlübke.
  • 2003 :
    • chaise Nic Chair pour Magis ;
    • chaise Gel Chair pour Cappellini ;
    • prototype du LoftCube, unité mobile d'habitation adaptable aux grandes villes qu'Aisslinger fit connaître en en installant plusieurs exemplaires sur les toits de Berlin.
  • 2006 : canapé Low pour Joquer.
  • 2007 : table de bureau Level 34 pour Vitra.
  • 2009 : vases Mesh Vases (fabriqués avec le Centre international d'art verrier situé à Meisenthal en France) pour Lumas.
  • 2010 : table X-table pour Böwer.

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]