Vikram Chandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vikram Chandra, né en 1961 à New Delhi, en Inde, est un écrivain indien et professeur d'écriture créative à l'université de Californie, Berkeley, États-Unis.

Il est à distinguer d'un autre Vikram Chandra, journaliste et auteur de The Srinagar Conspiracy (Les Tigres d'Allah).

Biographie[modifier | modifier le code]

Vilkram Chandra est né en 1961 à New Delhi, India. Il est étudiant du Mayo College à Ajmer, Rajasthan, et du St. Xavier’s College à Bombay (Mumbai). Il obtient son licence en anglais, spécialisation écriture créative, magna cum laude au Pomona College à Claremont, Californie, puis il suit des cours au film school de l'université Columbia à New York, qu'il quitte pour écrire son premier roman. En 1987 il passe son agrégation pour The Writing Seminars au Johns Hopkins.

Son père Navin Chandra est un fonctionnaire retraité; sa mère Kamna Chandra est une écrivaine de scénarios pour films et pièces de théâtre hindi. Il est marié à Melanie Abrams, également écrivain et professeur d'écriture créative à Berkeley. Il partage son temps entre Bombay (Mumbai) Inde, et Oakland, en Californie. Une de ses sœurs, Tanuja Chandra, est également écrivaine de scénarios et elle a dirigé plusieurs films. Une autre sœur, Anupama Chopra, est une critique de cinéma et rédactrice consultante pour NDTV en Inde, tandis que son mari, Vinod Chopra, beau-frère de Vikram, est régisseur de cinéma.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1995 Red Earth and Pouring Rain, roman, Commonwealth Writers Prize for Best First Book et David Higham Prize for Fiction.
  • 1997 Love and Longing in Bombay recueil de récits, Commonwealth Writers Prize for Best Book (Eurasia region)
  • 2000 Mission Kashmir, scénario d'un Bollywood film, Mission Kashmir par Suketu Mehta, coauteur Vikram Chandra.
  • 2006 Le Seigneur de Bombay (Sacred Games), roman, choisi comme le meilleur livre de l'année 2008 ; Robert Laffont, 2008 (ISBN 2221107071)

Source[modifier | modifier le code]