Vicente Lucas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vicente Lucas
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Vicente da Fonseca Lucas
Nationalité Drapeau du Portugal Portugal
Naissance 24 septembre 1935 (79 ans)
Lieu Lourenço-Marquès (Mozambique)
Poste Défenseur central
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1954-1967 Drapeau : Portugal CF Belenenses
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1959-1966 Drapeau : Portugal Portugal 020 0(0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Vicente da Fonseca Lucas est un footballeur portugais né le 24 septembre 1935 à Lourenço-Marquès. Il évoluait au poste de défenseur central.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le frère de Matateu, lui aussi footballeur international.

Il ne joue que dans un seul et unique club, le CF Belenenses.

International, il reçoit 20 sélections en équipe du Portugal entre 1959 et 1966. Il fait partie du groupe portugais qui se classe troisième de la Coupe du monde 1966.

Lors du mondial, il joue tous les matchs de la phase de groupe et le quart de finale contre la Corée du Nord. Il est accusé d'avoir blessé Pelé alors qu'en fait c'est João Morais qui en est responsable[2].

Vicente abandonne le football après la coupe du monde à cause d'une sérieuse blessure à l’œil causée par un accident de voiture[3]. Reconnu comme l'un des meilleurs défenseurs de son époque, il ne faisait que très peu de fautes et était d'ailleurs cité par Pelé comme le plus grand défenseur qu'il ait jamais rencontré[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Avec le CF Belenenses :

En sélection[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Vicente Lucas sur eu-football.info
  2. (en) Pelé; International Football Hall of Fame
  3. (en) Vicente - Belenenses & Portugal NT Legend; Portuguese Futebol, 23 décembre 2008
  4. (pt) Vicente: «O próprio Pelé dava-me os parabéns» (Vicente: «Pelé lui-même me félicitait»); Record, 3 juillet 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]