Otto Glória

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otto Glória
Otto Gloria.jpg
Biographie
Nom Otto Martins Glória
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 9 janvier 1917
Lieu Rio de Janeiro (Brésil)
Décès 2 septembre 1986
Poste Entraîneur
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1948 Drapeau : États-Unis du Brésil Botafogo FR
1951 Drapeau : États-Unis du Brésil CR Vasco de Gama
1954-1959 Drapeau : Portugal Benfica
1959-1961 Drapeau : Portugal CF Belenenses
1961 Drapeau : Portugal Sporting Portugal
1962 Drapeau : France Olympique de Marseille
1963 Drapeau : États-Unis du Brésil CR Vasco de Gama
1964-1965 Drapeau : Portugal FC Porto
1965-1966 Drapeau : Portugal Sporting Portugal
1966 Drapeau : Portugal Portugal
1966-1968 Drapeau : Espagne Atlético de Madrid
1968-1970 Drapeau : Portugal Benfica
1973-1975 Drapeau : Brésil Portuguesa
1977 Drapeau : Brésil Santos FC
1978-1979 Drapeau : Mexique CF Monterrey
1979 Drapeau : Brésil CR Vasco de Gama
1980-1982 Drapeau : Nigeria Nigeria
1982-1983 Drapeau : Portugal Portugal
1983 Drapeau : Brésil CR Vasco de Gama

Otto Martins Glória est un ancien entraîneur brésilien de football né le 9 janvier 1917 à Rio de Janeiro (Brésil) et mort le 2 septembre 1986.

Il est sans doute l'un des entraîneurs de football les plus titrés. Il dirige les joueurs du Benfica Lisbonne avec lesquels il remporte neuf titres nationaux. Avec la sélection du Nigeria, il remporte la Coupe d'Afrique des nations en 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de son premier séjour à Benfica, il s'attache à donner au club portugais des structures professionnelles. Otto Glória privilégie le recrutement des joueurs dans la périphérie de la capitale portugaise, ainsi que dans les provinces d'outre-mer d'Afrique. Le résultat est positif : de 1954 à 1959, Benfica remporte deux championnats et trois coupes.

En février 1962, il prend la direction de l'Olympique de Marseille avec pour objectif de faire remonter le club de la cité phocéenne en première division. Durant les quatre mois passées avec le club, il ne perd pas un seul match et atteint son objectif.

Lors de son deuxième mandat avec Benfica, il remporte deux championnats et deux coupes. Il dirige également le club en 1968 et perd la finale de la Coupe d'Europe des champions à Londres contre Manchester United (1-4).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]