Vanneau soldat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vanneau soldat (Vanellus miles) est une espèce de vanneau trouvée en Australie. Il a colonisé la Nouvelle-Zélande dans les années 1930 et la Nouvelle-Calédonie.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes[1] :

  • Vanellus miles miles (Boddaert) 1783 vit dans le Nord de l'Australie ; il a le cou blanc et de grandes caroncules jaunes ;
  • Vanellus miles novaehollandiae Stephens 1819 vit dans l'Est et le Sud ; il a une bande noire à la base du cou et de plus petites caroncules.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 38 cm de long ; le corps est blanc, les ailes et le dos marron et le sommet de la tête noir. Le bec et un masque couvrant la face sont jaunes. Les deux sexes sont semblables.

Distribution[modifier | modifier le code]

Il est endémique d'Indonésie, de Nouvelle-Guinée et d'Australie où on le trouve dans le nord, l'est et le sud.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les marais, les plages et les prairies, près des points d'eau où la nourriture est abondante. On le rencontre souvent dans les zones urbaines et il a la mauvaise réputation de faire son nid sur les terrains de sport.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit d'insectes, de vers de terre et autres petits invertébrés.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

C'est un oiseau qui vit sur le sol. Il vit seul, en couple ou en petits groupes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La reproduction se fait lorsque les circonstances sont favorables (généralement après la saison des pluies). Les deux parents construisent un nid d'herbes et de branches sur le sol où la femelle pond 3 à 5 œufs. Les parents défendent leur nid soit par la force, en plongeant sur un intrus pour l'effrayer, soit par la ruse, en feignant d'être blessé pour éloigner la menace.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mark Clayton & al., CSIRO list of Australian vertebrates: a reference with conservation status, 2e édition, 2005, p. 158.