Vár

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Var.

Dans la mythologie nordique, Var est la déesse des mariages et des pactes d'unions. Elle écoute les serments faits et promis entre les hommes et les femmes, ces déclarations étant appelées "varar(s)". Elle fut crainte comme une déesse capable d'opposer de terribles vengeances à qui osait usurper les varars.

Apparitions dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans le poème de l'Edda Þrymskviða, la bénédiction de Vár est invoquée par le jötunn Þrymr (Thrym) après sa fiancée qui est en fait le dieu Thor se faisant passer sous déguisement pour la déesse Freyja et qui est sanctifié par le marteau volé à Thor, Mjöllnir, à son banquet:

Traduction anglaise de Benjamin Thorpe:
Then said Thrym,
the Thursars's lord:
Bring the hammer in,
the bride to consecrate;
lay Miöllnir
on the maiden's knee;
unite us each with other
by the hand of Vör.[1]
Traduction anglaise de Henry Adams Bellows:
Then loud spake Thrym,
the giants' leader:
"Bring in the hammer
to hallow the bride;
On the maiden's knees
let Mjollnir lie,
That us both the hand
of Vor may bless."[2]

Ce qui, en traduction libre, donne: Thrym, le chef des géants, dit ensuite: "apporte le marteau, afin de consacrer la fiancée, pose Mjollnir sur les genoux de la jeune femme, unis-nous l'un avec l'autre par la main de Vör.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thorpe (1866:66).
  2. Bellows (1923).