Urtica atrovirens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’ortie noirâtre (Urtica atrovirens) aussi appelée ortie de Dodart est une plante herbacée de la famille des Urticaceae, présente en France uniquement en Corse.

Urtica qui désignait l’ortie en latin, vient de la racine latine uro, (ussi, ustum, urere) « brûler, embraser, échauffer, faire souffrir, tourmenter », par allusion aux piqures brûlantes occasionnées par les poils. Atrovirens vient du latin ater « noir » et virens « vert » et désigne donc la couleur « vert sombre ».

Description[modifier | modifier le code]

L’ortie noirâtre est une plante vivace de 30 à 90 cm de haut, d’un vert sombre, parsemée de poils urticants et à souche rhizomateuse.

Ses feuilles opposées sont ovales à largement lancéolées, profondément dentées et portées par un pétiole de 2 à 7 cm de long (plus court que le limbe).

Les fleurs unisexuées, mâles ou femelles, sont portées (sur le même pied) par des grappes de 2-5 cm de long, plus ou moins rameuses. C’est donc une plante monoïque alors que l’ortie commune est dioïque. La floraison s’étale d'avril à octobre et la pollinisation se fait par le vent (anémogamie).

La graine est un akène de 1 mm.

Ortie noirâtre

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

L’ortie noirâtre a une aire de répartition restreinte : elle ne se trouve qu’en Corse, Sardaigne, Italie centrale (Toscane), dans les îles de l’archipel toscan et les Iles Baléares. C’est donc une endémique de cette région.

Elle se plait dans les pelouses rudéralisées et les reposoirs de troupeaux.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :