Urne-cabane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
urne-cabane en terre-cuite
Gravure d'un exemplaire d'urne-cabane
Urne en pierre au musée Guarnacci

L'urne-cabane est une urne funéraire étrusque dont la forme rappelle celle d'une des habitations du temps du mort.

Elle est typique de l'âge du fer étrusque du Latium des IXe et VIIIe siècles av. J.-C. qui accueille les restes du mort dans la forme de l'habitation qu'il pratiquait alors que les rites funéraires suivants deviendront anthropomorphes (tête de canope de Chiusi, couvercle figurés des sarcophages en albâtre, en terracotta, en pierre).

Cette forme (en pierre ou en métal) éclaire précisément par ses détails, des savoir-faire des artisans pour les habitats de leur temps : plan ovale ou rectangulaire, rarement circulaire, porte d'entrée sur le côté cour, parois en feuillages et en canné imperméabilisées par une couche d'argile, poteaux de bois plantés dans le sol, toit à double pente, composé de bois recouvert de paille et de branchages, deux ouvertures symétriques pour l'aération et l'évacuation de la fumée.

Ces urnes funéraires contenaient les ossements en partie consumées ; le rite d'incinération viendra plus tard, avec un retour ensuite à l'inhumation, puis de nouveau à la crémation. Les urnes garderont la forme extérieure de la cabane puis se styliseront pour donner des sarcophages en pierre de type architectonique (forme à arêtes franches et droite) puis à figuration, d'abord en bas-reliefs sur les flancs, ensuite représentant le mort dans la pose du banqueteur. On retrouvera la forme inversée de la cabane dans l'intérieur du tombeau excavé (tomba a camera et tomba a volta), enfoui sous un tumulus (nécropole de Monterozzi).

Exemples typiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]