Un cours en miracles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Le cours en miracles est le résultat d'un travail de collaboration entre deux psychologues américains, Helen Schucman (en) et William Thetford (en). En octobre 1965, Helen Schucman entendit un voie intérieure qui lui disait "Ceci est un cours en miracles. Prends des notes s'il te plait". Sept ans plus tard, il en était sorti trois livres connus sous le nom d'Un cours en miracles.

La voix intérieure se présenta comme étant Jésus mais il est possible de lire et de retirer tous les bienfaits du cours sans accepter que Jésus en soit l'auteur.

Le cours est composé de trois livres : le Texte, le Livre d'exercices pour étudiants et le Manuel pour enseignants.

Le cours s'étudie seul. Il ne s'agit pas d'une secte. Son seul but est de nous aider à nous éveiller spirituellement.

Un des principes centraux du Cours est qu'il n'y a pas de monde à l'extérieur de nous. Il n'est qu'une projection de ce qui est en nous, de ce qui est dans notre esprit. Cela veut dire que nos problèmes - physiques, financiers, sociaux - ne sont jamais causés par ce qui se passe à l'extérieur de nous dans le monde. Le problème est toujours ce qui est à l'intérieur de notre esprit. Et puisque le problème est là, c'est aussi là que doit être la réponse. La réponse est le miracle.

Quelques passages du cours[modifier | modifier le code]

« Ce cours peut se résumer très facilement de cette façon : Rien de réel ne peut être menacé. Rien d'irréel n'existe. En cela réside la paix de Dieu. » Page 2.

« Je ne suis ici que pour aider véritablement. Je suis ici pour représenter Celui qui m'a envoyé. Je n'ai à m'inquiéter ni de ce que je dirai ni de ce que je ferai, car Celui qui m'a envoyé va me diriger. Je suis content d'être là où il souhaite que je sois, connaissant qu'Il y va avec moi. Je serai guéri en Le laissant m'enseigner à guérir. » Page 30.

« Je suis tel que Dieu m'a créé. » Page 206..

« Le Saint Esprit te guidera toujours véritablement, parce que ta joie est la Sienne. Telle est Sa Volonté pour chacun parce qu'il parle pour le Royaume de Dieu, qui est la joie. Le suivre est donc la chose la plus facile au monde, et la seule chose qui soit facile, parce qu'elle n'est pas du monde. Elle est donc naturelle. Le monde va à l'encontre de ta nature, étant en désaccord avec les lois de Dieu. Le monde perçoit des ordres de difficulté en tout. C'est que l'ego ne perçoit rien comme étant entièrement désirable. En te démontrant à toi même qu'il n'y a pas d'ordre de difficulté dans les miracles, tu te convaincras que, dans ton état naturel, il n'y a pas du tout de difficulté parce que c'est un état de grâce » Page 145

« Je suis pur-esprit. Je suis le Fils de Dieu. Aucun corps ne peut contenir mon pur-esprit ni m'imposer une limite que Dieu n'a pas créée. » Page 213.

« Le pardon est la clef du bonheur. Je m'éveillerai du rêve dans lequel je suis mortel, faillible et plein de péché, et je connaîtrai que je suis le parfait Fils de Dieu. » Page 222.

A lire[modifier | modifier le code]

Et l'univers disparaîtra (édition française) et Votre réalité immortelle de Gary Renard (en)
Les 50 principes des miracles d'Un cours en miracles de Kenneth Wapnick
La vie des Maîtres de Baird Thomas Spalding
Le pouvoir du moment présent d'Eckhart Tolle

Notes et références[modifier | modifier le code]