Endogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme « endogène » est un adjectif signifiant « qui prend naissance à l'intérieur d'un corps, d'un organisme, d'une société, qui est dû à une cause interne ».

Dans le domaine de la biologie, « endogène » qualifie un produit ou une fonction généré à l'intérieur du système (animal, superorganisme, écosystème), et dans le cas d'un organisme synthétisé par l'organisme lui-même. Plus largement il peut s'agir d'un évènement dû à une ou plusieurs cause(s) interne(s) au système lui-même [1] (ex: Intoxication, hypercatabolisme, féminisation... endogène).

Le terme opposé est exogène.

Typologies de productions endogènes[modifier | modifier le code]

  • Il peut s'agir de simples molécules (biosynthèse endogène) ; dans ce cas le qualificatif endogène sert à distinguer une molécule produite par le corps, d'une molécule produite par un autre organisme hors du corps, et éventuellement inhalée, ingérée, bue, etc. (exemples : vitamine D endogène, cannabinoïde, morphine ou amphétamines endogènes)
  • On parle aussi de population bactérienne endogène, de virus ou rétrovirus endogènes…
  • Il peut aussi s'agir de systèmes plus complexes tels que les horloges biologiques, dont on a récemment découvert qu'elles pouvaient exister, même des organismes réputés simples comme les cyanophycées qui sont des bactéries photosynthétiques dont certaines souches possèdent un rythme circadien bactérien précis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Landry et Yveline Rival, Dictionnaire pharmaceutique : pharmacologie et chimie des médicaments, Tec & Doc Lavoisier (11 décembre 2006), ISBN 978-2743009267.