Type 99 (char)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Type 99.
Type 99
Un char Type 99 au Musée Militaire de Pékin, en 2007.
Un char Type 99 au Musée Militaire de Pékin, en 2007.
Caractéristiques de service
Service Type 99 : depuis 2001

Type 99G : depuis 2008
Type-99A1 : depuis 2009

Utilisateurs Armée populaire de libération
Production
Concepteur Institut 201 (China North Vehicle Research Institute)
Année de conception 1989-1999
Constructeur Norinco
Production ~500 exemplaires
Variantes Type 99, Type 99G, Type 99A, Type 99A1, Type 99A2
Caractéristiques générales
Équipage 3 : opérateur-tourelle, chef de char et conducteur
Longueur 10,92 m (avec le canon)
Largeur 3,372 m
Hauteur 2,2 m
Masse au combat Type 99 : 51 tonnes

Type 99G : 52 tonnes
Type-99G : 54 tonnes
Type-99A1 : 57 tonnes
Type-99A2 : 58 tonnes

Blindage et armement
Blindage Composite à base d'alumine et blindage réactif explosif additionnel.
Armement secondaire 1 mitrailleuse coaxiale Type 86 de 7,62 mm (2000 coups) ou une Type 88 de 5,8 mm et 1 mitrailleuse lourde Type 85 de 12,7 mm (300 coups)
Mobilité
Moteur moteur Diesel

Type 99 : MTU MB 871 ka501 Type-99A1 : 150HB-1
Type-99A2 : 150B-2

Puissance 1 200 ch (882,6 kW) et 1 500 ch (1 103,2 kW) respectivement
Transmission automatique à 7 vitesses + 1 marche-arrière
Suspension Barres de torsion + amortisseurs hydraulique
Vitesse sur route 67 km/h
Puissance massique De 25 à 26,3 ch/tonne
Réservoir ~1400 ℓ
Autonomie 450 km (600 km avec des réservoirs supplémentaires)

Le Type-99 plus connu sous la désignation ZTZ-99 ou WZ-123 est un char de combat principal chinois de 3ème génération reconnu comme étant le char le plus moderne actuellement en service dans l'armée populaire de libération.

Développement[modifier | modifier le code]

Pendant des décennies, la doctrine militaire dominante en Chine était que la quantité devait compenser la qualité défaillante du matériel utilisé, et ce dans tous les domaines de l'armement : armes individuelles, aviation, artillerie… Une inflexion significative fut donnée il y a quelques années quand l'armée chinoise entreprit le développement d'un nouveau char, dénommé Type-98 et amené à remplacer ses prédécesseurs de fabrication nationale. L'objectif de cette modernisation était de disposer d'unités blindées moins nombreuses, mais plus mobiles et de qualités supérieures, calquant ainsi le modèle occidental. Le Type-99 fut montré en public pour la première fois le 1er octobre 1999 à Pékin au cours d'un défilé militaire géant. C'est la firme Norinco qui fut chargé de développer le Type-99 et d'assurer sa fabrication. À noter que la dénomination chinoise du Type-99 est WZ-123, Type-99 étant l'appellation occidentale.

Description[modifier | modifier le code]

Le Type-99 est un développement ultérieur du modèle G du char Type 98 lui-même conçu sur les bases du très célèbre char T-72 russe, notamment de par sa silhouette basse et relativement profilée, la présence du fameux V sur le glacis pour empêcher l'eau de pénétrer dans l'habitacle en cas de traversée d'un cours d'eau, ainsi qu'un poids relativement contenu : 50 tonnes. De plus, le dernier Dragon terrestre chinois reprend à son compte le système de chargement automatique des obus des T-72 et sa tourelle est de type mécano soudée, comme sur les récents T-90 russes et T-84 ukrainiens. Le canon de 125 mm à âme lisse est pointé grâce à un système de visée Hunter-killer, comme sur les derniers blindés occidentaux, permettant ainsi le tir en mouvement et sur cible mobile, de jour comme de nuit.

Armements et protections[modifier | modifier le code]

Le canon principal est un tube de 125 mm. Il est alimenté automatiquement, comme sur les blindés russes. Les obus sont à fragmentation ou à haute pénétration de blindage (HEAT). Les systèmes de visées comprennent des senseurs infrarouges, et la centrale de tir est entièrement automatisée. Le Type-99 emporte également des missiles antichars à guidage laser 9M119M Reflek d'origines russes.

L'armement secondaire comprend une mitrailleuse anti-aérienne de calibre 12,7 mm et une mitrailleuse de 7,62 mm.

Le char est équipé d'un brouilleur optique JD-3 capable de localiser par effet "œil de chat" tout dispositif optique menaçant pointé sur le char. En retour, ce dernier peut émettre un puissant rayonnement laser capable d'aveugler les optroniques adverses[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Photos[modifier | modifier le code]

  • (en) [1] Photo du char en manœuvre.
  • [2] Photo du char à l'arrêt.
  • (en)(cs) [3] Photo du char à l'arrêt dans la neige.


Culture populaire[modifier | modifier le code]

Le Type-99 fera son apparition dans un jeu vidéo du studio DICE : Battlefield 4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raids (magazine), Hors-série, les chars de combat en action, tome 4, Le char chinois type 99, par Marc Chassilian, p. 62 et 65