Truid Aagesen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Truid Aagesen (fl. 15931625) est un compositeur et un organiste danois au service du roi du Danemark.

On sait peu de choses sur la vie de Aagesen, mais son mentor musical et conseiller spirituel était le père jésuite Laurentius Nicolai Norvegus avec qui il a étudié la musique. Aagesen a été nommé organiste de la cathédrale Notre-Dame, à Copenhague, le . Il a étudié à Venise avec Giovanni Gabrieli en 1599-1600[1].

En 1600, il s'est rendu à Prague en tant que commissaire royal pour le roi Christian IV du Danemark. Entre 1609 et 1611, il est censé avoir enseigné à la cour et a été rétribué par le trésor royal. En 1613, le roi danois a publié une décret indiquant que tous les hommes de la religion "papiste" devaient quitter le Danemark. Aagesen, qui était soupçonné d'être à la solde du pape dès 1604, a été informé d'une décision rendue par l'instance dirigeante de l'Université de Copenhague, le 15 septembre 1613 selon laquelle, puisqu'il est du côté du pape, il ne devait pas être autorisé à poursuivre son travail d'organiste. En 1615, il a été remplacé par Johan Meincke. Après cela, il semble avoir disparu de l'histoire, mais on sait qu'il vécu à Dantzig (Gdańsk) en 1625.

La seule musique connue est une série de Cantiones laïques pour trois voix qui ont été publiées à Hambourg en 1608 sous son nom latinisé, Théodoric Sistinus. Il était aussi connu sous le nom de Malmogiensis Trudo Haggaei.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Cantiones à trois voix (1608)
  • Missa Baci amorosi a cinque voci (non publiée)
  • Canon (non publié)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Bergsagel, Heinrich Schütz und die Musik in Dänemark, 1985, (p. 19–24)
  • John Bergsagel et Ole Kongsted. "Aagesen, Truid." In Grove Music Online. Oxford Music Online. (consulté le 19 mars 2012).
  • Oskar Garstein, Rome and the Counter-Reformation in Scandinavia: Jesuit Educational Strategy, 1992 (p. 166)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Oskar Garstein Rome and the Counter-Reformation in Scandinavia Page xxxviii 1992 «Une des principales figures a été l'organiste de la cathédrale à Copenhague, un certain Truid Aagesen, qui a étudié la musique à Venise et en Allemagne, et s'est fait connaître comme compositeur en écrivant une Missa a cinque voci Basci amorosi ..»