Tricyrtis hirta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tricyrtis hirta est une espèce de plantes de la famille des Liliacées originaires d'Asie (Japon).

Comme les espèces de ce genre, cette plante est souvent dénommée Lis crapaud.

Description[1][modifier | modifier le code]

Tricyrtis hirta est une plante herbacée pérenne pouvant atteindre 80 cm de haut.

La tige florale est souple ou pendante. Les fleurs sont axillaires pour la plupart des tiges. La floraison dure tout l'été : de mai à septembre.

Comme pour le genre, la fleur est composée de six sépales : trois extérieurs avec sept nervures, trois intérieurs avec cinq nervures.

Elle porte six étamines. Son pistil, triloculaire, tubulaire, est profondément divisé à sa moitié supérieure où chaque partie est perpendiculaire à l'axe du pistil sur une importante longueur (du tiers à la moitié de la longueur total du pistil) et avec l'extrémité recourbée.

Les graines, noir-pourpre, nombreuses par locule, sont de petite taille et aplaties.

A l'identique de tout le genre, elle compte 2 × n = 26 chromosomes[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Comme les espèces du genre, Tricyrtis hirta est originaire d'Asie, en particulier du Japon. Sa large utilisation ornementale l'a répandue à l'ensemble des pays à climat tempéré, en particulier en France.

Elle affectionne les terrains humides ombragés.

Historique et position taxinomique[modifier | modifier le code]

Un échantillon en provenance du Japon est décrit en 1784 par Carl Peter Thunberg sous le nom de Uvularia hirta[3]. L'épithète spécifique hirta - velu, hérissé - fait référence à la forte pilosité de la plante.

En 1863, William Jackson Hooker, avec un nouvel échantillon envoyé du Japon par Robert Fortune, fait le lien avec la plante décrite par Carl Peter Thunberg et la place dans le genre Tricyrtis : Tricyrtis hirta (Thunb.) Hook..

En 1891, Carl Ernst Otto Kuntze se remémore la description du genre Compsoa par David Don, constate l'antériorité de cette dénomination sur celle de Nathaniel Wallich et donc la renomme Compsoa hirta (Thunb.) Kuntze[4].

Une synonymie assez importante affecte cette espèce :

  • Compsoa hirta (Thunb.) Kuntze (1891)
  • Tricyrtis japonica Miq. (1868)
  • Uvularia hirta Thunb. (1784)

Par ailleurs, plusieurs variétés botaniques sont reconnues :

  • Tricyrtis hirta fo. albescens (Makino) Hiyama (1953)
  • Tricyrtis hirta var. albescens Makino (1932) : voir Tricyrtis hirta fo. albescens (Makino) Hiyama
  • Tricyrtis hirta fo. atropurpurea Hisauti (1966)
  • Tricyrtis hirta var. masamunei (Makino) Masam. (1930)
  • Tricyrtis hirta var. minor Honda (1930)
  • Tricyrtis hirta fo. nivea Hiyama (1953)
  • Tricyrtis hirta var. parviflora (Dammer) Masam. (1930) : voir Tricyrtis affinis Makino
  • Tricyrtis hirta var. ramosissima Honda (1932)
  • Tricyrtis hirta var. saxicola Honda (1931)

Utilisation[modifier | modifier le code]

Une utilisation alimentaire des feuilles est signalée[5].

Mais c'est surtout en horticulture ornementale, pour la qualité de sa floraison et son adaptation aux situations ombragées, que cette espèce est utilisée. De nombreuses variétés horticoles sont maintenant disponibles dont :

  • Tricyrtis hirta 'Alba'
  • Tricyrtis hirta 'Albomarginata'
  • Tricyrtis hirta 'Ikura'
  • Tricyrtis hirta 'miyazaki'
  • Tricyrtis hirta 'Orihime'
  • Tricyrtis hirta 'Shikin'
  • Tricyrtis hirta 'Tojen'
  • Tricyrtis hirta 'Variegata'

Références[modifier | modifier le code]

  1. La description est issue de celle de William Jackson Hooker du Curtis's botanical magazine et des clés de la section Hirtae du genre de Ching-I Peng, Choon-Lin Tiang et Tsai-Wen Hsu p. 358 de Tricyrtis ravenii (Liliaceae), a new species from Taiwan - Botanical Studies, Volume 48, 2007
  2. Hiroshi Takahashi - Karyotype variation of Tricyrtis hirta Hook. (Liliaceae) - Acta Phytotax. Geobot. volume 42 - 1991 - p. 113–124 : Hiroshi Takahashi constate néanmoins une réduction à 24 chromosomes
  3. Carl Peter ThunbergFlora Japonica : sistens plantas insularum japonicarum ; secundus systema sexuale emendatum redactas Leipzig, 1784 – p. 136 Disponible sous Gallica
  4. Carl Ernst Otto Kuntze - Revisio generum plantarum:vascularium omnium atque cellularium multarum secundum leges nomenclaturae internationales cum enumeratione plantarum exoticarum in itinere mundi collectarum – Volume 2 – Leipzig, 1891 – p.708
  5. Plantes d'avenir : Tricyrtis hirta
  • William Jackson Hooker - Tricyrtis hirta - Curtis's botanical magazine - Volume 89 - Londres, 1863 - Texte et planche 5355

Liens externes[modifier | modifier le code]