Triacétate de cellulose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Triacétate de cellulose
Triacétate de cellulose
Identification
No CAS 9012-09-3
SMILES
Propriétés chimiques
Formule brute C2H4O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 60,052 ± 0,0025 g/mol
C 40 %, H 6,71 %, O 53,29 %,
Propriétés physiques
Solubilité Insol. dans l'eau, l'alcool, l'éther ; sol. dans l'acide acétique glacial[2].
Paramètre de solubilité δ 27,8 MPa1/2 (56% de groupements ac.)[3]
Masse volumique 1,28 g·cm-3 (56% de groupements ac.)[3]
Composés apparentés
Autres composés
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le triacétate de cellulose, aussi appelé triacétate, est un polymère artificiel. En effet, il est fabriqué par traitement de la cellulose par l'acide acétique.

Composition[modifier | modifier le code]

Le triacétate se compose de trois radicals d'acétate sur chaque unité de D-Anhydroglucopyranosede la molécule cellulosique.

Il est chimiquement similaire à l'acétate de cellulose et au diacétate de cellulose.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le triacétate de cellulose est utilisé dans les techniques de dessin animé traditionnel, dans les feuilles transparentes où l'on place les personnages et objets animés et que l'on appelle celluloïd et qui remplace aujourd'hui la matière portant ce nom.

Il a aussi remplacé le celluloïd dans l'industrie photographique et cinématographique, le celluloïd étant inflammable et les pellicules cinéma soumises à de fortes températures en projection, il a été remplacé par une base en triacétate beaucoup pus sûre (mention "Safety film" sur certaines anciennes pellicules). C'est actuellement le support de presque toutes les pellicules photographiques disponibles sur le marché, certaines utilisant un support PET plus transparent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) « Cellulose Acetate », sur Hazardous Substances Data Bank (consulté le 15 février 2010)
  3. a et b (en) Leslie Howard Sperling, Introduction to Physical Polymer Science, Hoboken, New Jersey, Wiley,‎ 2006, 845 p. (ISBN 978-0-471-70606-9), p. 75