Touchwood Pacific Partners

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Touchwood Pacific Partners

Création 23 octobre 1990
Disparition 1993
Forme juridique Partenariat financier public
Activité production cinématographique
Capitalisation Voir texte

Touchwood Pacific Partners était une société américaine de production de films fondée en 1990. La société a succédé aux quatre Silver Screen Partners.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société a été créée le 23 octobre 1990 comme un partenariat limité entre Disney et des investisseurs japonais[1].

La société a été conçue comme Silver Screen Partners avec des investisseurs devant acheter des actions à 500 $ l'une[2] mais ne concerne pas les films d'animations[1]. La société Yamaichi Securities a vendu un placement privé à 50 institutions ou investisseurs privés japonais pour 191 millions d'USD[3] auxquels s'ajoute une ligne de crédit 420 millions d'USD ouverte par un groupe de banque comprenant Citibank, Fuji Bank Ltd., Long-Term Credit Bank of Japan Ltd. et Manufacturers Hanover Trust Co.[1] .

Mais ce partenariat était moins avantageux que les Silver Screens en raison des taux d'intérêts japonais plus bas en 1990[4]. De plus il n'y avait aucune garantie sur les résultats financiers minimum des films produits[4]. Les autres éléments du partenariat comprenaient[3] :

  • une redevance de 30 % à Buena Vista Pictures Distribution avant tout autre paiement
  • après paiement des participations tierces et résiduelles, le partenariat paye 42 % du restant à Buena Vista
  • si les associés ne recouvrent pas leur investissement initial cinq ans après la sortie du film, Disney est requis pour compenser les frais de distribution jusqu'à concurrence du montant initial investi

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Disney, Japan Investors Join in Partnership : Movies: Group will become main source of finance for all live-action films at the company's three studios. », Los Angeles Times,‎ October 23, 1990 (lire en ligne)
  2. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 500
  3. a et b (en) Kathryn Harris, « A Dilemma for Disney : Films in Its Latest Financing Deal Have Mostly Been Clunkers », LA Times,‎ May 21, 1992, p. 1-2 (lire en ligne)
  4. a et b (en) Richard W. Stevenson, « Disney Turns to Japanese For Future Film Financing », New York Times,‎ October 24, 1990 (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]