Touche compose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La touche compose est une touche de combinaison de caractères, qui n'est pas présente sur tous les claviers. On doit l'utiliser avant une ou plusieurs autres touches pour obtenir un caractère absent du clavier, notamment compose o e pour œ.

D'autres méthodes de saisie peuvent exister, qui ne recourent pas à cette technologie. Par exemple, ce même caractère peut également être MS Windows : Alt + 0156 au pavé numérique si présent).

La touche compose avec sa DEL sur un clavier de Sun Type 5, 6 et 7 est la seconde touche de la ligne basse.
La touche compose avec sur une DEC LK201 keyboard est la touche la plus à gauche de la ligne basse.
Symbole clavier pour « Compose Character »


Cela permet, par exemple, de saisir des caractères de translittération chinoise pinyin ; ou bien des caractères spécifiques à l’Europe de l’est sur un clavier d’Europe de l’ouest ; et plus généralement de personnaliser l’accès à certains caractères.

Il est possible, sur certains bureaux, de l’activer et de la définir directement dans les préférences. Ainsi, on peut définir son emplacement dans les environnements X Window (GNU/Linux, *BSD, et autres systèmes apparentés à UNIX)[1], par exemple dans l’environnement de bureau GNOME : Système > Préférences > Clavier > Agencements > Options > Position de la touche Compose. Plus généralement, pour l’activer il suffit d’ajouter dans le fichier .xession :

xmodmap ~/.Xmodmap

et d'ajouter dans le fichier .Xmodmap la ligne suivante :

keycode 0x73 = Multi_key
Multi_key désigne la touche compose.
0x73 désigne la touche Windows de gauche.

Dans ce cas, ce sera la touche Windows de gauche qui servira de touche compose.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(fr) Définition d'une grande partie des touches via Xmodmap.
(en) Fichiers de définitions des touches de composition sur le CVS de freedesktop.org

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sander van Geloven, Compose Key Sequence Reference Guide 2012, Utrecht, the Netherlands, Hellebaard,‎ 2012 (ISBN 1-4681-4110-4, lire en ligne)