The Telegraph (Calcutta)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Télégraphe (homonymie).
The Telegraph
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Langue anglais
Périodicité quotidien
Format grand format
Genre généraliste
Prix au numéro 2,5 roupies (semaine)
5 roupies (dimanche)
Diffusion 484 971 ex. (2008)
Date de fondation 7 juillet 1982
Ville d’édition Calcutta

Propriétaire ABP Group (en)
Directeur de la rédaction Aveek Sarkar
OCLC 271717941
Site web www.telegraphindia.com/

The Telegraph est un quotidien indien de langue anglaise fondé à Calcutta le 7 juillet 1982. Il est publié par ABP Group (en) et concurrence le Times of India pour le titre de journal le plus diffusé dans l'est de l'Inde.

Selon le Bureau des diffusions (en), en 2008 sa diffusion était de 484 971 exemplaires[1]. Il est le quatrième quotidien anglophone le plus lu en Inde (après le Times of India, l’Hindustan Times et The Hindu) avec un lectorat de 1 275 000 personnes selon l’Indian Readership Survey (enquête de lectorat indien) 2012[2].

Quoique publié dans l'est de l'Inde, The Telegraph est notable pour sa couverture de la totalité de la politique étrangère de l'Inde et ses reportages consacrés au nord-est du pays. Il est aussi publié à Guwahati et Jorhat (pour tout le Nord-Est indien), à Siliguri (pour le Nord-Bengale et le Sikkim), à Patna, Jamshedpur et Ranchi (pour le Jharkhand) et à Bhubaneswar (pour l'Odisha)[3]. Il existe six éditions, celle de Calcutta, celle du Sud-Bengale, celle du Nord-Bengale, celle du Nort-Est, celle du Jharkhand et celle de l'Odhisha[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

The Telegraph a été fondé le 7 juillet 1982 par M. J. Akbar (en), avec l'aide d'Edwin Taylor, responsable de la maquette du Sunday Times de Londres. Considéré comme le premier indien quotidien moderne, le journal est devenu en une trentaine d'année le quotidien de langue anglaise le plus consulté dans l'est de l'Inde.

The Telegraph est publié par ABG Group (en) (Ananda Bazar Patrika), un important groupe de médias de Calcutta qui publie aussi le quotidien en bengali Anandabazar Patrika (en) depuis 1922[5]. Ce groupe publie aussi des magazines en bengali ou en anglais comme Anandamela (en), Unish-Kuri (en), Sananda (en), Anandalok (en), Desh magazine (en), The Telegraph in Schools et Career. Businessworld (en), appartenant à l'origine au groupe ABG, a été vendu à Anurag Batra, du groupe Exchange4Media, et Vikram Jhunjhunwala, un banquier d'affaires, pour un montant non divulgué[6].

Dans ses titres, The Telegraph utilise le nom « Calcutta » plutôt que l'officiel « Kolkata ».

Personnalités du Telegraph[modifier | modifier le code]

Suppléments[modifier | modifier le code]

L'édition du dimanche, vendue 5 roupies au lieu de 2,5, comporte un magazine en couleurs de 32 pages, Graphiti, consacré aux loisirs, à l'art, à la technologie, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Telegraph>History and Status, p.3, ABP Corporate (consulté le 13 mai 2014).
  2. « Indian Readership Survey (IRS) 2012 – Quarter 2 », Newswatch.in,‎ 2e trimestre 2012 (lire en ligne)
  3. (en) About Us The Telegraph, 2009 (consulté le 13 mai 2014).
  4. (en) The Telegraph: Eastern India's largest circulated daily, Media Newsline.com, 4 mai 2009 (consulté le 13 mai 2014).
  5. « ABP Group launches Bengali tabloid, Ebela », afaqs! (en),‎ 17 septembre 2012 (lire en ligne)
  6. Anushree Bhattacharyya, « Exchange4media's Anurag Batra, investment banker Vikram Jhunjhunwala buy Businessworld from ABP », Financial Express (en),‎ 20 septembre 2013 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]