Fosse temporale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tempe (anatomie))
Aller à : navigation, rechercher

Les fosses temporales, ou fenêtres temporales, sont des ouvertures présentes dans les crânes de certains amniotes. Elles allègent considérablement le crâne, mais elle permettent aussi l'insertion de muscles qui actionnent la mandibule (la mâchoire inférieure). La contributions des différents os à la bordure de ces fenêtres varie selon les groupes considérés.

Différents termes servent à classer les crânes d'amniotes, selon le nombre et la position des fenêtres temporales: anapside, synapside, euryapside et diapside. Ces termes ne sont pas utilisés ici dans une optique phylogénétique, mais seulement descriptive. Tous ces types de fenestration (y compris l'absence de fenêtre) sont apparus par convergence dans différents groupes. Les groupes sont écrits avec une majuscule pour les différencier des types d'ouvertures temporales.

Types de fenestration temporale[modifier | modifier le code]

Configuration anapside[modifier | modifier le code]

Crâne de type anapside en vue latérale
j : jugal, p : pariétal, po : postorbitaire,
q : carré, qj : quadratojugal, sq : squamosal.

Aucune fenêtre n'est présente dans la partie postérieure d'un crâne anapside. Ce type de crâne constitue l'état plésiomorphe (= ancestral) chez les amniotes. Ce crâne clos est présent chez de nombreux groupes de sauropsides fossiles:

Configuration synapside[modifier | modifier le code]

Crâne de type synapside en vue latérale
j : jugal, p : pariétal, po : postorbitaire,
q : carré, qj : quadratojugal, sq : squamosal.

Chez certains amniotes, le crâne est percé d'une fenêtre temporale inférieure: il s'agit d'une configuration synapside. Cette configuration est apparue à de nombreuses reprises, puisqu'elle est présente chez:

Configuration diapside[modifier | modifier le code]

Crâne de type diapside en vue latérale
j : jugal, p : pariétal, po : postorbitaire,
q : carré, qj : quadratojugal, sq : squamosal.

Un crâne de type diapside est caractérisé par la présence de fosses temporales supérieures et inférieures. Cette configuration est présente chez les Diapsides, même si le crâne de certains est devenu euryapside ou anapside par la suite. En voici quelques représentants choisis (actuels et fossiles) dont le crâne est de type diapside:


Configuration euryapside[modifier | modifier le code]

Crâne de type euryapside en vue latérale
j : jugal, p : pariétal, po : postorbitaire,
q : carré, qj : quadratojugal, sq : squamosal.

L'état euryapside correspond à la présence de fosses temporales supérieures uniquement. Cette configuration est dérivée de l'état diapside: la disparition de la fosse temporale inférieure s'est faite dans un deuxième temps chez différents groupes. Auparavant, les taxons suivants étaient regroupés ensemble dans les "Euryapsida"*, mais ce n'est plus le cas actuellement:

Anatomie humaine[modifier | modifier le code]

Face latérale d'un crâne humain.

Chez l'être humain, la fosse temporale est une ouverture de la face latérale du crâne, limité par la facette latérale de l'os frontal, la partie inférieure du pariétal, l'écaille du temporal et la partie temporale de la grande aile du sphénoïde, et où s'insère le muscle temporal. Cette ouverture est de type synapside.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) J. C. Cisneros, R. Damiani, C. Schultz, A. da Rosa, C. Schwanke, L. W. Neto et P. L. P. Aurélio, « A procolophonoid reptile with temporal fenestration from the Middle Triassic of Brazil », Proceedings of the Royal Society of London B,‎ 2004, 271: 1541-1546
  • (en) M. Laurin, Temporal Fenestration and the Classification of Amniotes. Tree of Life Project,‎ 1996 (lire en ligne)
  • (en) L. Tsuji, « Cranial anatomy and phylogenetic affinities of the Permian parareptile Macroleter poezicus », Journal of Vertebrate Paleontology,‎ 2006, 26 (4):849-865