Svetlana Mugoša-Antić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antic.
Svetlana Mugoša-Antić
{{#if:
Importez le logo individu-fr.svg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie puis Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance 13 novembre 1964 (50 ans)
Lieu Titograd
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Pivot
Situation en club
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
-1990 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Budućnost Titograd
1990-1992 Drapeau : Autriche Hypo Niederösterreich
1992-1994 Drapeau : France USM Gagny
1994-? Arrêt (maternité)
 ?-2000 Drapeau : France AS Bondy
2000-2003 Drapeau : France ES Besançon
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
- Flag of SFR Yugoslavia.svg Yougoslavie 160 (?)
 ?- Flag of Austria.svg Autriche 40 (?)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Svetlana Mugoša-Antić, née Mugoša le 13 novembre 1964 à Podgorica, est une handballeuse internationale yougoslave naturalisée autrichienne en 1991. Elle évoluait au poste de pivot. Elle est la sœur de la handballeuse Ljiljana Mugoša et la femme du joueur puis entraîneur de basket-ball Nikola Antić.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de Yougoslavie avec laquelle elle compte 160 sélections, elle est sacrée championne olympique en 1984 et termine quatrième des Jeux olympiques d'été de 1988. Elle est cinquième des Jeux olympiques d'été de 2000 avec l'équipe d'Autriche (où elle compte 40 sélections)[1],[2].

En club, elle évolue d'abord au Budućnost Titograd avec lequel elle remporte deux coupes d'Europe, la Coupe des Coupes en 1985, la Coupe IHF en 1987, et plusieurs titres nationaux (Championnat et Coupe de Yougoslavie). En 1984, elle rencontre celui qui deviendra son mari, Nikola Antić, alors que celui-ci s'entraîne dans la même salle que Svetlana mais pour un autre sport, le basket-ball[3]. Puis elle rejoint en 1990 le plus grand club européen de l'époque, Hypo Niederösterreich en Autriche dans le but de remporter la plus grande compétition européenne, la Ligue des champions[2]. Après une première défaite en finale en 1991, elle réalise son objectif en remportant la compétition en 1992.

Toutefois, ces résultats nécessitent une préparation qu'elle juge exagérée[2]. Svetlana rejoint alors en 1992 le meilleur club français du moment, l'USM Gagny, double Champion de France en titre. Ce choix est aussi et surtout familial puisqu'elle y retrouve sa sœur Ljiljana, dont le mari, Savo Vučević, est l'entraîneur du club de basket-ball de l'AS Bondy 93... où signe le mari de Svetlana, Nikola Antić[4]. Après deux saisons ponctuées de deux titres de vice-champion, elle donne naissance un bébé, Luka, et pense alors que sa carrière est terminée[2]. Finalement, elle retrouve la compétition à Bondy, le club où évolue son mari[2], et même avec l'équipe nationale d'Autriche avec laquelle elle remporte la médaille de bronze au Championnat du monde 1999 puis participe aux Jeux olympiques 2000 à Sydney [1].

En 2000, elle décide de rejoindre l'ES Besançon dans le but de gagner un titre de champion de France qui lui a échappé avec Gagny[4]. A 35 ans, ce qui pouvait paraître comme un sacré pari pour le club et la joueuse se révèle être une grande réussite avec sept titres dont une coupe d'Europe en trois saisons. Elle met ainsi un terme à sa carrière en 2003 après l'extraordinaire quadruplé réalisé avec Besançon : Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupes, Championnat de France, Coupe de France et Coupe de la Ligue.

Sa carrière sportive terminée, elle accouche d'une fille, Anja, en 2004[3]. Et d'un point de vue professionnel, les rôles se sont ensuite inversés : après que la priorité ait été fixée sur la carrière de Svetlana, la carrière d'entraineur de Nikola rythme la vie de la famille Antić[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[1]
Championnats du monde

En club[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Profil olympique de Svetlana Mugoša-Antić », sur Sports-Reference.com (consulté le 24 décembre 2014)
  2. a, b, c, d, e et f « Handball / Svetlana ANTIC : « J'ai beaucoup donné au hand » », sur www.lunion.presse.fr,‎ 19 avril 2012 (consulté le 24 décembre 2014)
  3. a et b « CCRB : Nikola Antic a relevé le défi »,‎ 24 juin 2014 (consulté le 24 décembre 2014)
  4. a et b « Les Antic tirent leur révérence »,‎ 31 mai 2000 (consulté le 12 février 2014)
  5. (en) « The final of the 1990 WCh », sur Handball123.com,‎ 14 juillet 2013 (consulté le 12 février 2014)
  6. « Sept d'or du handball féminin 2001 », sur handzone.net,‎ 13 juillet 2001 (consulté le 12 février 2014)