Semion Bytchkov (aviateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semion Bytchkov et Bytchkov.
Semion Bytchkov
Naissance
Petrovka, URSS
Décès (à 28 ans)
Origine Drapeau de l’URSS Union soviétique
Allégeance Red star.svg Armée de l'air soviétique
Roundel of the German Air Force border.svg Luftwaffe
Grade Capitaine, Major
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Étoile d'or de Héros de l'Union soviétique
Ordre de Lénine
2 Ordre du Drapeau rouge
Médaille Ostvolk de 2e classe avec épées

Semion Trofimovitch Bytchkov (en russe : Семён Трофимович Бычков) né le 15 mai 1918 et décédé le 4 novembre 1946, était un pilote soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. Il a d'abord servi dans l'armée de l'air soviétique[1], où il a abattu dix-sept avions allemands, avant de partir dans la Luftwaffe. Bytchkov a cofondé le 1er régiment d'aéronefs de la commission de Mouvement de libération du peuple de Russie, sous les auspices de l'Armée de libération de la Russie (ROA)[1] et a reçu la Médaille allemande Ostvolk 2e classe avec des épées[2].

En avril 1945, Bytchkov est remis à la 3e armée des États-Unis, puis aux Soviétiques qui l'exécuteront en novembre 1946. Le 21 mars 1947, Bytchkov est dépouillé de toutes ses décorations soviétiques à titre posthume[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bytchkov est né dans le village de Petrovka, dans la région de Voronej. En 1939, il fut enrôlé dans l'Armée rouge et détaché à l'aviation. Bytchkov est diplômé de l'école d'aviation de l'armée rouge, Borisoglebsk, et poursuit ses études dans le 12e régiment de réserve d'aéronefs. Il a combattu à l'Ouest et au Nord-Ouest du front de l'Est de la Seconde Guerre mondiale.

En juillet 1942, Bytchkov a été condamné par un tribunal militaire à cinq ans dans un camp de travail pour un accident. Le 1er octobre, le Conseil de guerre lève la peine et Bytchkov retourne en service. En août 1943, il a participé à une soixantaine de combats aériens et le 2 septembre de la même année, il reçut le titre de Héros de l'Union soviétique[1].

Le 10 décembre 1943, Bytchkov est abattu par l'artillerie anti-aérienne ennemie et il est capturé pendant qu'il est inconscient. Après avoir récupéré dans un hôpital allemand, Bytchkov est envoyé dans un camp pour les pilotes emprisonnés à Suwałki. En 1944, il a accepté de collaborer avec les Allemands et a rejoint le groupe aérien russe au sein de la Luftwaffe. À la fin de la guerre, avec d'autres membres de l'armée Vlassov, Bytchkov remis au 12e corps de la 3e armée américaine. En septembre, il est transféré à Cherbourg puis il est remis aux Soviétiques.

Le 24 août 1946, Bytchkov est condamné à mort après avoir été inculpé par le tribunal militaire de Moscou. Le lendemain, Bytchkov présente un recours en grâce, mais il est rejeté et la peine appliquée le 4 novembre de la même année. L'année suivante, il est dépouillé à titre posthume de tous les honneurs qui lui avaient été attribués par l'Union soviétique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (ru) « Лишённый звания Героя »
  2. (ru) « Медаль для восточных народов »