Schiste vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Schiste vert

Description de cette image, également commentée ci-après

Schiste vert

Catégorie Roche métamorphique
Sous-catégorie Schiste
Structure
Grains fins
Minéraux principaux
Minéraux accessoires
Couleur Verdâtre
Formation Métamorphisme des métagabbros avant subduction.

Un schiste vert est une roche issue du métamorphisme hydrothermal des métagabbros et pouvant se métamorphiser à son tour en schiste bleu lors de la subduction. Un de ses minéraux caractéristiques est la chlorite, qui lui donne cette teinte verte.

Métamorphisme des gabbros[modifier | modifier le code]

Ce métamorphisme hydrothermal est dû à la pression faible, à la baisse de la température au fur et à mesure que la lithosphère océanique s'éloigne de la dorsale en vieillissant, et surtout à l'hydratation causée par l'océan sus-jacent. Lors de ce métamorphisme, on passe d'un gabbro "de base" à un métagabbro à faciès amphibolite, puis à un métagabbro à faciès schiste vert. Les réactions sont les suivantes :

  • De gabbro à métagabbro à faciès amphibolite : plagioclase (anorthite) + pyroxène + H20 → plagioclase récent + amphibole hornblende + pyroxène (augite)
  • De métagabbro faciès amphibolite à métagabbro faciès schiste vert : plagioclase + hornblende + eau \rightarrow actinote + chlorite.

Classification[modifier | modifier le code]

Les schistes verts sont subdivisés en plusieurs groupes définis en fonction du minéral vert dominant la roche. Ces groupes sont[1] :

  • Chloritoschiste : schiste vert ayant la chlorite comme composant dominant.
  • Prasinite : schiste vert à grains fins principalement composé de l'actinote, de l'albite, de la chlorite et de l'épidote. La répartition zonée de ces composants donne à la roche un aspect rubané et vaguement schisteux.
  • Schiste à actinote : schiste à amphibole principalement composé d'actinote.
  • Talcschiste : schiste vert tendre et fissile. Principalement constitué de talc, sa couleur est gris-blanc avec des taches vertes. Il présente comme minéraux accessoires la calcite, la dolomite, la magnésite, la magnétite et le quartz.


Métamorphisme des schistes verts[modifier | modifier le code]

Lors de l'entrée en subduction de la croûte océanique, les schistes verts poursuivent leur métamorphisme en devenant des schistes bleus...


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Walter Schumann (trad. Jean-Paul Poirot), Guide des minéraux et des roches, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ avril 2010, 8e éd. (1re éd. 1989), 400 p. (ISBN 978-2-603-01655-8), p. 316.