Sastruga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sastrugi en Antarctique.

Un sastruga ou zastruga est une irrégularité topographique tranchante sur une surface de neige résultant de l'érosion causée par le vent, de la saltation de particules de neige et de leur dépôt dans les régions enneigées, polaires comme tempérées[1]. Le mot fut emprunté au russe et est généralement utilisé au pluriel idoine : sastrugi. Un autre singulier, de type latin, sastrugus, est utilisé dans des écrits divers, comme les carnets d'exploration de Robert Falcon Scott, et Au cœur de l'Antarctique - Vers le pôle sud[2] d'Ernest Shackleton. Les arêtes des sastrugi sont orientées dans la direction des vents dominants, ce qui les distingue des dunes de sable.

Classement[modifier | modifier le code]

Classées par taille croissante, ces irrégularités sont nommées ondulations (environ 10 mm de haut), crêtes de vent, barkhanes et sastrugi (jusqu'à un mètre de haut). Les plus grandes sont particulièrement gênantes pour les skieurs, qu'elles gênent dans leur déplacement et dont elles peuvent briser les skis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D. M. Grey et D. H. Male, Handbook of Snow: Principles, Processes, Management and Use, Blacburn Press,‎ 2004 (ISBN 1932846069, résumé)
  2. (fr) Sir Ernest Henry Shackleton, Au cœur de l'Antarctique - Vers le pôle sud, 1907-1909, Librairie Hachette,‎ 1910 (ISBN 978-0786706846, résumé)

Sources[modifier | modifier le code]