Santiago de los Caballeros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santiago.
Santiago de los Caballeros
Palais de justice de Santiago de los Caballeros
Palais de justice de Santiago de los Caballeros
Administration
Pays Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Province Santiago
Démographie
Population 859 564 hab. (2002)
Densité 0,91 hab./km2
Population de l'agglomération 1 219 844 hab. (2010)
Densité 1 993 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 27′ N 70° 42′ O / 19.45, -70.719° 27′ Nord 70° 42′ Ouest / 19.45, -70.7  
Altitude 175 m
Superficie 94 250 900 ha = 942 509 km2
Superficie de l'agglomération 61 200 ha = 612 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République dominicaine

Voir sur la carte République dominicaine administrative
City locator 14.svg
Santiago de los Caballeros

Santiago de los Caballeros (en français : « Saint-Jacques des Chevaliers ») est une ville de la République dominicaine et le chef-lieu de la province de Santiago. Elle est située au centre de la vallée du Cibao – d'où son surnom de Ciudad Corazón – au nord du pays. Sa population s'élevait à 535 362 habitants en 2007, ce qui en faisait la deuxième ville du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

La colonie originelle fondée par Christophe Colomb en 1495 se trouvait à Jacagua, sur la rive nord du Yaque del Norte ; c'est l'une des plus anciennes villes du continent américain fondées par les européens. Elle s'appelait alors « Santiago de los Trenta Caballeros » (Saint-Jacques des Trente Gentilshommes) parce que les premiers fondateurs de la ville étaient au nombre de trente. Cette ville fut détruite par un tremblement de terre en 1506.

Reconstruite sur son emplacement actuel, elle a à nouveau été dévastée par un tremblement de terre le 2 décembre 1562. Santiago de los Caballeros a quelquefois servi comme capitale du pays, et elle a été stratégiquement importante lors de la Guerre d'indépendance dominicaine en 1844.

Démographie[modifier | modifier le code]

La ville compte aujourd'hui une population de plus de 1 000 000 habitants.

Activités[modifier | modifier le code]

Les activités économiques les plus importantes concernent les services, grâce à l'une des plus vastes zones franches du pays. Le secteur industriel est représenté par les mines d'ambre bleu. Il y a également un aéroport international (Aeropuerto Internacional del Cibao), plusieurs universités, et une équipe de baseball (les Aguilas Cibaeñas).

Curiosités[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le Monumento a los Heroes de la Restauracíon
  • Le Musée Historique Forteresse San Luis
  • Le Centre Culturel Eduardo León Jimenes
  • Le Musée de la Restauración
  • Le Musée du tabac
  • Le Musée Folklorique Tomás Morel
  • Les Ruines de Jacagua
  • La Cathédrale Santiago Apóstol
  • Le Stade Cibao
  • Le Palais des Sports
  • La Place de la Culture
  • Le Parc Duarte
  • La Maison de la Culture
  • Le Grand Théâtre du Cibao
  • La Maison de l'Art