Pedernales (République dominicaine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pedernales.
Pedernales
Pedernales (mai 2007)
Pedernales (mai 2007)
Administration
Pays Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Province Pedernales
Démographie
Population 13 805 hab. (2002)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 02′ 00″ N 71° 45′ 00″ O / 18.03333, -71.75 ()18° 02′ 00″ Nord 71° 45′ 00″ Ouest / 18.03333, -71.75 ()  
Altitude 10 m
Superficie 127 467 ha = 1 274,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République dominicaine

Voir sur la carte République dominicaine administrative
City locator 14.svg
Pedernales

Pedernales est une ville à l'extrême sud-ouest de la République dominicaine, située à l'embouchure du fleuve Pedernales qui marque la frontière avec Haïti. C'est la capitale de la province du même nom. Sa population est de 13 805 habitants (10 339 en zone urbaine et 3 466 en zone rurale).

La ville n'est pas aussi vieille que la plupart des autres villes dominicaines. C'est seulement à partir de 1945 que les gens ont commencé à immigrer du pays entier vers Pedernales, à la recherche de travail. En 1947, Pedernales a été officiellement reconnue comme une commune.

Les principales ressources économiques de la ville sont l'agriculture et la pêche.

Plus d'un quart de la population active travaille dans le secteur public.

La tension est permanente entre les gardes frontières de la république dominicaine et la population haïtienne de la ville haïtienne de Anse-à-Pitres qui est de l'autre côté du fleuve[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales activités économiques de la commune sont l'élevage de bovins, l'agriculture, l'exploitation minière et la pêche. Les principaux produits agricoles sont le café, les haricots.

Bien que l'extraction de bauxite a été la force motrice du développement de la commune, son activité a diminué de façon significative, mais continue à fonctionner de manière informelle.

Tourisme, ce sont essentiellement des visiteurs nationaux qui ont augmenté de manière significative en raison des ressources naturelle de la région. Les principaux points visités par les touristes sont Bahia de las Aguilas et le parc de la Sierra de Bahoruco et l'Hoyo de Pelempito.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Violence, altercations à Anse-à-Pitre entre militaires dominicains et Haïtiens sur signalfmhaiti.com, 10 novembre 2009