Samuel Brannan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brannan.
Samuel Brannan

Samuel Brannan (né le 2 mars 1819 à Saco dans le Maine et mort le 14 mai 1889 à Escondido en Californie) était un homme d'affaires américain qui fit fortune grâce à la ruée vers l'or en Californie, au milieu du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se convertit dans sa jeunesse au mormonisme. En 1846, après la mort de Joseph Smith Jr., il partit avec plusieurs compagnons mormons en Californie. Il s'installa à San Francisco et édita le premier journal de la ville, le California Star. Il créa également la première école de la ville. En 1847, il ouvrit un magasin à Sutter's Fort, dans l'actuelle ville de Sacramento. En 1848, il se rend à Sutter's Mill, près de Coloma où de l'or avait été découvert. En mai 1848, Brannan répandit la nouvelle dans les rues de San Francisco -suite aux aveux d'un certain James W.Marshall, premier à avoir découvert de l'or dans l'American River - après avoir prétendu deux mois auparavant que c'était faux, le temps de vérifier et de préparer ses commerces. Il prit soin d'acheter tout le matériel de chercheur d'or disponible à des kilomètres à la ronde, ceci dans le but d'en devenir l'unique fournisseur[1]. Quelques mois plus tard, Brannan devint l'homme le plus puissant de l'Ouest Americain, son magasin lui rapportant 2 000 000 de dollars actuels par mois. Il ouvrit plusieurs magasins pour vendre du matériel aux mineurs et acheta plusieurs terrains à San Francisco dès lors qu'il apprit l'arrivée des grands groupes miniers de l'Est attirés par la ruée vers l'or. Il fut nommé au premier conseil municipal de la ville et organisa un comité de vigilance qui assura la sécurité suite aux grands incendies de San Francisco. Il fut par la suite élu au Sénat de Californie en 1853. Il fit fortune grâce au commerce international, aux banques et aux compagnies de chemin de fer. En 1859, il fonda Calistoga et la Napa Valley Railroad Company en 1864 pour acheminer les touristes. Après son divorce et à cause de sa dépendance à l'alcool, il finit ruiné et mourut à l'âge de 70 ans à Escondido (Californie). Son corps repose au cimetière de Mount Hope à San Diego.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Trisatan Gaston-Breton: "John Sutter pour tout l'or de la Californie", 18 juillet 2008, http://archives.lesechos.fr/archives/2008/lesechos.fr/07/18/300281161.htm.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bagley, Will. "'Every Thing Is Favorable! And God Is on Our Side': Samuel Brannan and the Conquest of California." Journal of Mormon History 23, no. 2 (1997): 185-209.
  • Bagley, Will, ed. Scoundrel's Tale: The Samuel Brannan Papers. Spokane, WA: Arthur H. Clark, 1999.
  • Dickson, Samuel. Tales of San Francisco. Stanford: Stanford University Press, 1957.

Liens externes[modifier | modifier le code]