Rubén Berríos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dr. Rubén Berríos Martínez, né le 21 juin 1939 à Aibonito, est président honoraire de l'Internationale socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève diplômé de l'université de Georgetown (BA administration et économie) , l'université Yale (maîtrise en droit) et l'université d'Oxford (doctorat en droit international).

Il est élu président (1970) du Partido Independentista Puertorriqueño (Parti indépendantiste portoricain), parti portoricain membre de l'Internationale socialiste. Il défend l'indépendance de Porto Rico contre la domination des États-Unis d'Amérique. En 1971, il dirige un mouvement de désobéissance civile contre le marine de guerre des États-Unis dans l'ile de Culebra. Pour son action politique, il purge, avec d'autres dirigeants du Parti Indépendantiste puertoricain, trois mois de prison. À titre personnel, il est expulsé de la chaire de l'École de droit de l'Université de Puerto-Rico. Cette dernière décision sera cassée par les tribunaux après quatre ans de procédure. C'est à cette époque qu'il énoncera le principe qui le rendra célèbre : « Violer la loi de l'impérialiste c'est accomplir la loi de la Patrie ».

En 1972 il est élu sénateur à la législation de Puerto-Rico. Il sera membre de ce Sénat par intermittence, étant élu aux élections 1984, 1992 et 1996. Lors de sa présence au Sénat il se fera le promoteur de lois permettant aux employés du secteur public d'adhérer à un syndicat, des droits de la femme, des réformes universitaires, de l'environnement et de la lutte contre le militarisme.

Liens externes[modifier | modifier le code]