Robert Lee Bullard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Lee Bullard
en manteau à fourrure
en manteau à fourrure

Naissance
Lee County
Décès
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme United States Department of the Army Seal.svg US Army
Grade Général
Années de service 1885 – 1925
Conflits Guerre Hispano-Américaine
Guerre américano-philippine
Première Guerre mondiale
Commandement 10e régiment d'infanterie
26e régiment d'infanterie
1e division d'infanterie
III Corps
Seconde Armée U.S.
Faits d'armes bataille de Cantigny
Distinctions Distinguished Service Medal ribbon.svg Distinguished Service Medal
Autres fonctions Président de la Ligue de sécurité nationale
écrivain

Robert Lee Bullard , était un général américain, né en 1861, décédé en 1947 qui fut un des chefs de l'Armé américaine en France lors de la Première Guerre mondiale.

Début[modifier | modifier le code]

Il fit des études à l'Académie militaire de West Point et en sorti en 1885 pour servir contre le Mexique et aux Philippines. Il était colonel en 1911.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'entrée des U.S.A dans le conflit va accélérer sa promotion, général en juin 1917 , il était au commandement de la 1re division d'infanterie (États-Unis) de décembre 1917 à juillet 1918. Il commandait lors de la bataille de Cantigny, la dix-huitième armée allemande dirigée pa r Hutier, était fortement retranchée sur une position fortifiée qui formait un saillant . C'était la première bataille majeure où se trouvaient impliqués les forces armés des U.S.A. L'aisance de Bullard en français faisait de lui un élément important des relations entre les armées françaises et américaines.

Avec l'augmentation de l'implication des forces armées américaines Bullard fut nommé au commandement de la Seconde armée qui venait d'être créée, la Première étant sous le commandement de Hunter Liggett. Il était conscient de la proximité de l'effondrement allemand et engageait ses soldats avec précaution; cette méthode lui fut reprochée par Alden Brooks en 1930 in : As I Saw It

Après guerre[modifier | modifier le code]

Il passa au commandement d'un corps d'armée de retour sur le sol américain, procédure normale avec la réduction des effectifs et le retour à une armée de métier .
Il se retira du service actif en 1925 pour se consacrer à l'écriture et comme conférencier . Il fut aussi le président de la Ligue de sécurité nationale(N.S.L).

il décéda en 1947 et repose au cimetière militaire de West Point (New York).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De Bullart :
    • Personalities and Reminiscences of the War, New York: Doubleday Page, 1925 .
    • American Soldiers also Fought New York: Longmans, Green and Co., 1936 .
    • il est aussi l'auteur de plusieurs articles.
  • Une biographie : The General : Robert L. Bullard and Officiership in the United States Army, 1881-1925, Allan R. Millet, 1975.

Notes et références[modifier | modifier le code]