Richard Wüerst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Wüerst

Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 57 ans)
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, professeur de musique

Richard Ferdinand Wüerst est un compositeur et professeur de musique allemand, né le à Berlin et décédé dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé par Karl Friedrich Rungenhagen à Berlin et par Felix Mendelssohn à Leipzig, il entreprend un voyage d'études dans les années 1845-1846 vers Francfort-sur-le-Main, Bruxelles et Paris, puis il retourne dans sa ville natale. Là, jusqu'en 1856, il exerce comme directeur de la musique; en 1874, il est nommé professeur; en 1877 il devient membre de l'Akademie der Künste. Plus tard, il enseigne la composition au conservatoire de Theodor Kullak et dirige en 1874-75 le Neue Berliner Musikzeitung.

Il fait paraître Die Elementartheorie der Musik und die Lehre von den Accorden, en 1867.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Sept opéras dont :

  • A-ing-fo-hi, Opéra comique en trois actes, d'après une nouvelle de Anton Giulio Barrili (Livret: Ernst Wichert), Op. 65. Publié à Berlin: Bote & Bock, ca. 1880.
  • Faublas, Opéra comique en trois actes, d'après Jean-Baptiste Louvet de Couvray (Livret: Ernst Wichert). Publié à Berlin: Bloch, 1872.
  • Die Gastspielreise, Dramatisch-musikalischer Scherz en un acte (d'après Adolf von Winterfeld). Publié à Berlin: Bloch, ca. 1868.
  • Der Stern von Turan
  • Der Rothmantel

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • trois symphonies
  • un concerto pour violon

Lien externe[modifier | modifier le code]