Richard J. Goldstone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Richard J. Goldstone au collège Beloit

Richard J. Goldstone (né le ) est un ancien juge de la Cour constitutionnelle d'Afrique du Sud.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nommé procureur au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et pour le Rwanda. Il fut nommé en 1991, par le président Frederik de Klerk, à la tête de la Commission Goldstone visant à prévenir les violences politiques tentant de torpiller les négociations sur le démantèlement de l’apartheid. Il a été juge de la cour suprême du Transvaal de 1980 à 1989 sous le régime d'apartheid sud-africain.

Rapport Goldstone[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rapport Goldstone.

Désigné par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour établir un rapport sur l'opération militaire appelé Opération Plomb durci (2008), le juge Richard Goldstone a remis ses conclusions le jeudi 15 octobre 2009 dans un document désigné comme le « Rapport Goldstone » par les médias[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Israël : Le choc du rapport Goldstone », blog Actualités du droit, 16 septembre 2009